samedi 24 octobre 2020
A VOIR

|

Grippe : 22 000 vaccins à disposition pour les personnes à risque

Publié le

Le ministère et la direction de la Santé lancent la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière du 31 octobre au 31 janvier.

Publié le 31/10/2019 à 14:07 - Mise à jour le 31/10/2019 à 14:25
Lecture 2 minutes

Le ministère et la direction de la Santé lancent la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière du 31 octobre au 31 janvier.

La grippe est souvent considérée, à tort, comme une maladie bénigne estiment les autorités de santé. Le virus de la grippe est très contagieux : il se transmet essentiellement par la toux ou le contact avec les sécrétions bronchiques. Chaque année, des personnes fragiles, dites « à risque », sont hospitalisées pour des complications dues à la grippe. Pour éviter ces complications, la direction de la Santé met à disposition 22 000 vaccins destinés aux personnes à risque dans toutes les structures de soins du Pays et dans toutes les pharmacies d’officine.

En 2019, deux épidémies de grippe successives se sont déclarées en moins d’un an, grippe A H1N1 du 15 avril à fin mai et la grippe B de fin mai à début septembre. Au cours de ces deux épisodes, parmi les 458 cas confirmés, 268 ont été hospitalisés (59%). 8 décès liés à la grippe ont été signalés dont 6 pour la grippe A H1N1 et 2 pour la grippe B.

Pour se protéger, le vaccin contre la grippe est la solution la plus efficace selon le ministère et la direction de la Santé. Les vaccins sont gratuits pour les personnes « à risque » sur présentation d’un justificatif (carte CPS, « carnet rouge », carnet de grossesse, carte professionnelle) :
> les personnes âgées de 60 ans et plus ;
> les personnes (adultes et enfants) en affection longue durée (« Carnet rouge ») ;
> les femmes enceintes, dès le début de la grossesse ;
> les personnes en situation d’obésité.

Les personnes à risque peuvent se faire vacciner gratuitement auprès des structures de soins.

Les professionnels de santé sont invités à se faire vacciner pour se protéger et protéger leurs patients les plus fragiles.
Des mesures barrières limitent la propagation de la maladie. Les « mesures barrières » sont des gestes d’hygiène simples qui permettent d’éviter de transmettre la maladie, notamment aux personnes fragiles.
> Se couvrir la bouche avec la main ou le bras quand on éternue ou que l’on et tousse.
> Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter à la poubelle après utilisation.
> Se laver les mains fréquemment dans la journée, notamment après avoir éternué et après s’être mouché.
> Se tenir à distance des personnes fragiles lorsqu’on est malade.

infos coronavirus