dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Grève : un barrage filtrant au CHPF

Publié le

La grève a débuté mercredi dans le secteur de la Santé. Ce jeudi, les accès à l'hôpital de Taaone étaient bloqués.

Publié le 29/08/2019 à 10:11 - Mise à jour le 30/08/2019 à 10:22
Lecture < 1 min.

La grève a débuté mercredi dans le secteur de la Santé. Ce jeudi, les accès à l'hôpital de Taaone étaient bloqués.

La grève est effective depuis mercredi au CHPF, au centre de formation Mathilde Frébault et à la direction de la Santé. Les agents demandent plus de moyens pour une meilleure prise en charge des soins et une discussion avec les ministères de la Santé, du Travail et de la Fonction publique. 

Ce jeudi, dès 5 heures du matin, les accès à l’hôpital de Taaone étaient bloqués par les grévistes. Les manifestants ont mis en place un barrage filtrant à l’entrée de l’établissement. Les malades « ne sont pas pris en otage » assure un gréviste. « On les laisse entrer ». Le barrage concerne le personnel principalement.

#Grève : En direct du CHPF

Posted by TNTV Tahiti Nui Télévision on Thursday, August 29, 2019

infos coronavirus

Malgré la Covid, forte affluence au marché de Papeete le dimanche

Alors que les bars, discothèques et salles de sport sont fermés et les animations commerciales en plein air interdites, le marché de Papeete, lui, était encore bondé ce dimanche. La direction a renforcé son dispositif afin de lutter contre la propagation du coronavirus, mais il reste difficile de faire respecter la distanciation sociale en raison de l'affluence...

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :