fbpx
samedi 16 novembre 2019
A VOIR

|

Grève générale au CHPF : une rencontre ce jeudi avec le gouvernement

Publié le

Publié le 02/06/2015 à 15:23 - Mise à jour le 02/06/2015 à 15:23
Lecture 2 minutes

Depuis ce mercredi, le centre hospitalier de Taaone (CHPF) est en grève générale. Le mouvement concernerait environ une centaine de personnes mais aucun chiffre exact sur le nombre de grévistes n’a pu être établi. 

Hier mardi, les négociations avec la direction ont tourné court. Sur les 16 points de revendication, quatre n’ont pu être débattus, n’étant pas du ressort de la direction de l’établissement. “Je pense qu’on aurait pu aboutir à un accord si, au niveau du préavis de grève, l’ensemble des compétences relevaient de la compétence du directeur de l’établissement”, regrette Christophe Bouriat, le directeur du CHPF. “Je crois qu’au niveau de ce préavis de grève, chacun savait au départ que je ne pourrais pas, sur 4 points, en tant que directeur d’établissement apporter des réponses. J’en veux pour preuve quand on me demande d’augmenter le point d’indice de 20 Fcfp. Il n’est évidemment pas de la compétence d’un directeur d’établissement de pouvoir répondre à un point comme ça”, explique-t-il.
Du côté des syndicats, Vaitea Legayic, secrétaire générale du syndicat SAPH/CSIP , reconnaît que “par rapport au directeur, il est sûr que sur ces points-là, il n’a pas les compétences”.
Ces points devront donc être débattus avec le ministre de la Santé, Patrick Howell, et Jean-Christophe Bouissou, ministre en charge de la Fonction publique, lors d’une rencontre prévue demain jeudi dans l’après-midi.  

En attendant, “les services fonctionnent pratiquement normalement, mis à part le service de radiologie qui est à un effectif minimum ainsi que la diététique”, assure le directeur qui regrette l’échec des négociations et la grève générale. 

Christophe Bouriat, directeur CHPF

Vaitea Legayic, secrétaire générale du syndicat SAPH/CSIP

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le chant, la passion de Tinalei

La voix de Tinalei Mahuta, 13 ans, avait bluffé tout le monde à "La France a un incroyable talent". Cette passionnée de comédie musicale et de chant lyrique s’envolera prochainement en métropole pour participer à la demi-finale de l’émission, qui sera retransmise sur TNTV. Nous l’avons rencontrée chez elle, avec sa famille.

Coco Deane jugé pour harcèlement sexuel et moral

Le premier adjoint au maire de Arue était jugé ce matin au tribunal de Papeete, en correctionnel, pour des faits de harcèlement sexuel et harcèlement moral.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X