Grève générale : à Raiatea, ruée dans les stations-services et les magasins

Publié le

L'annonce de la grève générale a provoqué une ruée de la population dans les stations service à Raiatea. L’aéroport fermé, de nombreux passagers de la ligne aérienne locale ont dû prendre le bateau pour continuer leur périple…

Publié le 25/11/2021 à 10:56 - Mise à jour le 25/11/2021 à 11:48

L'annonce de la grève générale a provoqué une ruée de la population dans les stations service à Raiatea. L’aéroport fermé, de nombreux passagers de la ligne aérienne locale ont dû prendre le bateau pour continuer leur périple…

L’échec des négociations a été l’élément déclencheur à Raiatea… Mercredi, les stations-services ont été prises d’assaut. La police municipale a dû intervenir sur trois axes routiers. « On a remarqué qu’il y a plein de voitures dans les stations service. Les gens viennent prendre de l’essence et du gaz. Je crois que c’est par rapport à la grève que tout le monde s’affole… » confie Raimana, agent de Police.

Dans les bennes des véhicules, on pouvait parfois compter jusqu’à 4 bouteilles de gaz à remplacer… Idem pour les jerricanes d’essence.

Même scénario dans les commerces : le riz commence déjà à manquer… « Avec la grève, (…) tout le monde a peur (…) j’ai reçu 60 cartons ce matin. Il ne m’en reste que 20 » raconte Liliana, gérante d’un magasin.

– PUBLICITE –

L’aéroport de Raiatea a été totalement paralysé : les voyageurs de la ligne locale ont dû se contenter de la ligne maritime pour continuer leur périple. « Aujourd’hui on sait que les trois aéroports d »Etat qui étaient Raiatea Bora Bora et Rangiroa sont passés au pays. Aujourd’hui on veut que le Pays se positionne et qu’il y ai un lancement d’appel d’offres », explique la responsable de l’aéroport de Raiatea, Nancy Agnieray.

Ce jeudi, Air Tahiti a annoncé que, comme mercredi, tous les vols à destination et au départ de Raiatea sont annulés.

Si aucune solution n’est envisagée rapidement, d’autres îles risquent de subir le même sort…

Dernières news