fbpx
lundi 27 janvier 2020
A VOIR

|

Grève dans le BTP : le mouvement se poursuit

Publié le

Deux piquets de grève ont été dressés, devant la présidence et devant les grilles des services de l’équipement à Tipaerui. Un nouveau rendez-vous avec le gouvernement est prévu vendredi. Le mouvement risque de se durcir d'ici là.

Publié le 21/08/2019 à 17:13 - Mise à jour le 22/08/2019 à 16:12
Lecture 2 minutes

Deux piquets de grève ont été dressés, devant la présidence et devant les grilles des services de l’équipement à Tipaerui. Un nouveau rendez-vous avec le gouvernement est prévu vendredi. Le mouvement risque de se durcir d'ici là.

“Depuis ce matin il a eu des soucis avec les cadres (…) Jusqu’à pousser les palettes avec leurs voitures et jusqu’à retirer les piquets de grève”, raconte Izehara Teato, secrétaire général adjoint du syndicat Sadep. L’incident a rapidement été réglé par la discussion. Les non-grévistes ont pu se rendre à leur poste. Selon la direction de l’Equipement 13% seulement du personnel aurait suivi le mouvement de grève ils seraient plus nombreux selon les syndicats. “On s’approche de la moitié. Comme on a contacté les îles.”

La grève suivie à Raiatea

Dans les îles justement, à Raiatea, depuis ce mercredi matin, un peu plus de quarante travailleurs de la direction de l’Equipement basée à Uturoa sont mobilisés pour montrer leur solidarité à l’action menée à Tahiti. Eux aussi demandent à régulariser la situation des agents, les indemnités de départ à la retraite ou encore la sécurité. Pour l’heure, les services sont assurés par un minimum de personnel… “On sollicite la révision des situations de nos agents. Surtout ceux qui ont atteint un plafond depuis des années et ne bougent plus. Il y en a qui ont des responsabilités mais on ne fait pas attention à eux. Après il y a le reclassement du personnel (…), les conditions de travail…” explique Robert Tehahe, chef de secteur à Raiatea

A la section exploitation, 100% du personnel est en grève. Les engins lourds et la pompe de ravitaillement ne sont plus accessibles. La totalité du personnel de ce service demande à être reclassé. “On demande une reconnaissance de tous les employés, surtout les chauffeurs qui sont la base de tout du fait qu’ici nous avons tous les engins lourds de l’Equipement. Sans chauffeurs, ces engins-là ne fonctionnent pas”, explique Etienne Heuea, secrétaire du syndicat Sadep.

Devant la présidence ce sont les grévistes des 6 sociétés du BTP lésées par les marchés publics qui tiennent le piquet de grève. Ils attendent les consignes de leurs délégués syndicaux entrés en négociation avec le président Edouard Fritch en fin d’après-midi.

Et l’intersyndicale été reçue à la présidence par une délégation gouvernementale composée de Nicole Bouteau, Jean-Christophe Bouissou et Tea Frogier en fin de journée ce jeudi. Les négociations n’ont pas abouti et un nouveau rendez-vous est prévu vendredi. D’ici là le mouvement risque de se durcir.

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les communes se préparent aux risques naturels

La commune de Mahina a reçu une délégation interministérielle aux risques majeurs. Leur mission est de comprendre et de dynamiser la prévention et la gestion des risques naturels dans les Outre-mer.

Coronavirus : les recommandations aux voyageurs

Suite à la survenue de cas d’infections respiratoires à un nouveau virus (le 2019-nCoV jamais observé auparavant chez l’Homme) chez des personnes ayant fréquenté...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X