mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

Grève à l’hôpital: le gouvernement avait proposé un rendez-vous pour négocier

Publié le

Publié le 04/11/2017 à 19:56 - Mise à jour le 04/11/2017 à 19:56
Lecture < 1 min.

Demain, une grève illimitée devrait débuter dans les hôpitaux de Polynésie. Ce dimanche, Marc Lévy – président du syndicat des praticiens hospitaliers de Polynésie française (SPHPF) – déclarait dans les journaux de TNTV que, depuis trois semaines le gouvernement « refuse de gérer ce dossier et de nous recevoir ».

Pourtant, selon nos informations un échange de mail entre le ministre de la Santé et Marc Lévy met à mal les déclarations du syndicalistes. En réponse à un mail du 3 novembre de Marc Lévy qui se plaignait de ne pouvoir organiser un rendez-vous en urgence avec le ministère avant la fin du préavis, Jacques Raynal a répondu ce dimanche après-midi que deux rendez-vous avaient été proposés au SPHPF (le 31 octobre et le 3 novembre). « Je rappelle que vous avez décliné le proposition de ces deux rendez-vous (…) transmis par la chef de cabinet du ministère », écrit le ministre avant de conclure: « Je n’avais alors aucune raison de rester en attente d’une proposition de rencontre de votre part ». Dans les coulisses du gouvernement on ne cache pas son agacement face à cette attitude. 

Une assemblée générale des praticiens aura lieu ce lundi à 8 heures à l’hôpital au cours de laquelle le SPHPF appellera à la grève illimitée.
 

Bertrand Parent

 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...