jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Gilles Soubiran a démissionné de sa fonction de président du conseil de l’ordre des médecins

Publié le

JUSTICE - Mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans, le Dr Gilles Soubiran a démissionné de sa fonction de président du conseil de l'ordre des médecins de Polynésie. Une démission actée mardi par le bureau.

Publié le 01/05/2019 à 8:28 - Mise à jour le 14/06/2019 à 15:04
Lecture < 1 min.

JUSTICE - Mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans, le Dr Gilles Soubiran a démissionné de sa fonction de président du conseil de l'ordre des médecins de Polynésie. Une démission actée mardi par le bureau.

Les membres du conseil de l’ordre des médecins de la Polynésie française ont acté mardi la démission du Dr Gilles Soubiran, qui assurait jusqu’alors la présidence de l’organisme.

Un nouveau bureau a été constitué dans la foulée, et c’est le Dr Raymond Bagnis qui a été élu président du conseil de l’ordre. Le Dr Nédim Al-Wardi en est le vice-président ; le Dr Hugues Haas, secrétaire général ; et Dr Gilles Levy, trésorier.

Dans un communiqué, « le conseil de l’ordre des médecins, garant de la déontologie médicale et attaché à la défense des valeurs de la profession, réaffirme avec force que tout médecin qui porte atteinte à l’honneur et à la probité de la profession doit être sanctionné ».

Gilles Soubiran, mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans a été assigné à résidence sous surveillance électronique lundi par le juge des libertés et de la détention, mais pourra toutefois continuer d’exercer pendant la suite de l’enquête.

Sourceweb

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.