mercredi 17 août 2022
A VOIR

|

Geoffroy d’Andigné, nouveau commandant supérieur des forces armées en Polynésie

Publié le

Le Contre-Amiral Geoffroy d’Andigné, nouveau commandant supérieur des forces armées en Polynésie, a officiellement pris ses fonctions ce matin à la caserne Broche du camp de Arue. Arrivent avec lui deux nouveaux patrouilleurs et un hélicoptère Dauphin pour remplacer l'Alouette.

Publié le 01/08/2022 à 16:46 - Mise à jour le 01/08/2022 à 16:46
Lecture 2 minutes

Le Contre-Amiral Geoffroy d’Andigné, nouveau commandant supérieur des forces armées en Polynésie, a officiellement pris ses fonctions ce matin à la caserne Broche du camp de Arue. Arrivent avec lui deux nouveaux patrouilleurs et un hélicoptère Dauphin pour remplacer l'Alouette.

La prise de fonction du Contre-Amiral Geoffroy d’Andigné s’est déroulée en l’absence de son prédécesseur, Jean-Mathieu Rey, qui s’est envolé hier soir vers l’Hexagone. Ce matin, accompagné des représentants du Pays, le nouveau commandant supérieur des forces armées en Polynésie a rappelé les enjeux à venir, qui seront marqués par une période de renforcement et de renouvellement des moyens de défenses.

“Cela va commencer avec l’arrivée du Dauphin qui va remplacer l’Alouette, et autour de juillet-août 2023, nous aurons un nouveau patrouilleur qui va nous permettre d’aller un peu plus loin avec des moyens plus importants. En 2025, nous aurons un deuxième patrouilleur dont je vais préparer l’arrivée. Nous allons également connaître un renouvellement des Falcon”. 

(Crédit Photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie française)

Dans son discours, il a exprimé son souhait de poursuivre les actions menées par son prédécesseur mais aussi de veiller à ce que la souveraineté des Territoires du Pacifique soit respectée, notamment au sujet de “la pêche, des ressources, de l’environnement. La protection de notre souveraineté car un espace qui n’est pas surveillé est un espace qui est potentiellement envahi et pillé par des gens indésirables”, a déclaré Geoffroy d’Andigné.

La protection de l’espace polynésien et de sa population ou encore la surveillance des Pays de la zone Pacifique : les responsabilités du Contre-Amiral sont multiples. Mais il s’agit avant tout de s’assurer que la vision politique de l’Etat français soit respectée, dans un esprit de partenariat avec le Pays : “la France a une vision des choses, celle d’un Pacifique bleu, ouvert, respectueux du droit international et des règles et où l’on n’est pas sur une politique du fait accompli”.

Geoffroy d’Andigné est dans l’armée depuis 1988. C’est sa première affectation en Polynésie. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il effectuera un premier déplacement en Australie à l’occasion d’un symposium des chefs d’Etat-major de la Marine.

infos coronavirus