mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

Gaz de Tahiti : aucunes avancées en cours

Publié le

Publié le 31/05/2015 à 15:29 - Mise à jour le 31/05/2015 à 15:29
Lecture < 1 min.

La grève de gaz perdure depuis 20 jours sur le fenua et il n’y a toujours pas d’issue possible. Les stations-service ne peuvent plus approvisionner la population et les professionnels se retrouvent eux aussi en difficulté. Certains propriétaires de roulotte ont dû suspendre leur activité. Le directeur de la société, Georges Siu, a tenu à s’exprimer ce matin pour faire le point : « les 17 salariés sont en grève et prennent en otage l’ensemble de la population » (…) « Nous avons dû refuser une cargaison aujourd’hui parce que les sorties n’ont pas été à la hauteur et la cargaison à été repoussée au mois de juillet ». affirme le directeur.

Les salariés réclament la revalorisation de la grille salariale à 2%, des indemnités supplémentaires pour 4 anciens salariés et une demande d’augmentation de l’indemnité prévue en cas de remplacement temporaire d’un salarié absent. Ce matin, la direction a affirmé qu’elle avait déjà fait des propositions : la rémunération moyenne des 17 salariés est de 280 000 Fcfp par mois, un 13e mois et d’autres avantages. Selon Georges Siu, les autres points « ne sont pas négociables ». Les syndicats et la direction campent sur leurs positions : la société Gaz de Tahiti dénonce le chantage de la CSIP avec cette grève et le syndicat l’inflexibilité du PDG.

infos coronavirus