mercredi 24 février 2021
A VOIR

|

Gaston Flosse signe la pétition contre Hicham El-Berkani

Publié le

Publié le 03/07/2014 à 16:58 - Mise à jour le 03/07/2014 à 16:58
Lecture 2 minutes

Le président du Pays a pris connaissance de la pétition qui lui est adressée sur internet, concernant la présence en Polynésie française de Hicham El-Berkani. Interpellé sur cette question à de multiples reprises, il indique dans un communiqué « qu’il partage l’inquiétude exprimée par une partie de la population. A cet effet, et c’est le sens qu’il a voulu donner à cet acte, il a signé la pétition ».
Toutefois, dans son communiqué, Gaston Flosse insiste sur la nécessité de distinguer cette situation particulière, de la liberté de religion et de culte qui demeurent des principes constitutionnels auxquels il reste fondamentalement attachés, à condition toutefois que l’exercice de ce culte ne soit pas le moyen d’introduire en Polynésie française des pratiques dangereuses, contraires à notre culture et de nature à venir troubler la cohésion sociale, la paix et l’ordre public. Or, l’annonce de la création d’une mosquée, mais surtout, les conditions dans lesquelles celle-ci s’est ouverte et la manière dont ses initiateurs ont communiqué sur leurs intentions suscitent un trouble réel dans la population polynésienne auquel le président est sensible ».
Raison pour laquelle il s’interroge sur la personnalité de l’imam, surtout depuis que les Etats Unis l’ont empêché de transiter sur leur sol. Comme le rappelait le haut-commissaire de la République, il est aujourd’hui protégé sur le sol polynésien par sa nationalité française et par le fait que rien de répréhensible ne peut lui être reproché.
Retrouvez l’intégralité du communiqué de la présidence en pièce jointe.

infos coronavirus