vendredi 14 mai 2021
A VOIR

|

Gambier : il rénove la maison en chaux d’un ancien roi

Publié le

Aux Gambier, sur la petite île de Akamaru qui compte a peine une trentaine d'habitants, vit un homme à part. Un natif de l’île qui est revenu 40 ans après son départ pour Tahiti. A son retour, il avait un rêve, rénover la maison du roi Maputeoa sur un terrain familial. Aujourd'hui, il est tellement fier du résultat qu’il ne sort de sa maison qu'occasionnellement.

Publié le 05/04/2020 à 10:17 - Mise à jour le 05/04/2020 à 10:18
Lecture < 1 min.

Aux Gambier, sur la petite île de Akamaru qui compte a peine une trentaine d'habitants, vit un homme à part. Un natif de l’île qui est revenu 40 ans après son départ pour Tahiti. A son retour, il avait un rêve, rénover la maison du roi Maputeoa sur un terrain familial. Aujourd'hui, il est tellement fier du résultat qu’il ne sort de sa maison qu'occasionnellement.

A Mangaréva, les missionnaires catholiques ont fait découvrir la chaux aux habitants de l’archipel vers le milieu du XIXe siècle. Cela leur a permis d’ériger des cathédrales et des églises. Mais ce savoir a également permis aux habitants de construire des maisons en dur.

Il y en a 24 sur l’île de Akamaru. La plupart ont été abandonnées suite à l’exode des populations vers Tahiti.

Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à retourner sur leurs terres et beaucoup veulent mettre en valeur cet héritage du passé.

Crédit Tahiti Nui Télévision

Certains ont même investi toutes leurs économies pour rénover ces bâtisses. « Cette maison a été construite pour un des derniers rois de Akamaru. Pendant la construction, le roi est mort et les travaux se sont arrêtés », raconte Pierre, habitant des Gambier.

En 2011, le rêve de Pierre est devenu réalité : il a rénové cette maison secondaire du roi Maputeoa en apportant quelques modifications personnelles pour améliorer son confort. Depuis qu’il a emménagé, il ne sort que très rarement : « Dans la vie je crois qu’il faut savoir oser et là tout le monde apprécie ! »

A Akamaru, Pierre a inspiré ses voisins qui ont commencé à déblayer leur terrain…

infos coronavirus