fbpx
vendredi 6 décembre 2019
A VOIR

|

Fret aérien : des milliers de cadeaux dans le ciel polynésien

Publié le

Publié le 21/12/2017 à 17:42 - Mise à jour le 21/12/2017 à 17:42
Lecture 2 minutes

Chaque matin dès 4 heures, le service fret d’Air Tahiti est pris d’assaut : “Depuis ce matin, ça n’arrête pas. Les files ne désemplissent pas, les comptoirs ne se vident pas. Et ce sera comme ça jusqu’à Noël” indique Moana Estall, chef du service de fret d’Air Tahiti. 

“On envoie des cadeaux pour les enfants”  lance une résidente de Tahiti. “Un collier, un coffret, des chocolats pour les petits” ajoute une autre. “Des bonbons, des ballons, et tout ce qui fait plaisir aux enfants pour Noël”, conclut une habitante des Tuamotu. 

Avec les années, les cadeaux deviennent de plus en plus volumineux : “Beaucoup de télés! Elles deviennent de plus en plus grandes… difficile pour nous de charger dans les avions car nos soutes, à nous, ne grossissent pas!”, commente Moana Estall. 
“Hier, on a envoyé une machine à laver à Tubuai” lance une employée de la compagnie aérienne.
“J’envoie un groupe électrogène à Hao. Celui de mes enfants est tombé en panne, ils m’ont appelé hier!” explique un père de famille. 

Plusieurs règles sont à respecter lorsque l’on envoie du fret aérien dans les îles… sécuriser le matériel et la nourriture pour éviter la casse ou les débordements…
Certains objets sont tout simplement prohibés. 
“Cette année on a autorisé le parfum, mais ce qui nous pose principalement problème, ce sont les piles au lithium”, précise le chef du service du fret. “On essaie de sécuriser pour éviter les incidents. Ces dernières années, on a du matériel qui s’est enflammé sans raisons. Ordinateurs, vinis…” 

Il sera la star des tables polynésiennes cette année : le litchi est la denrée la plus transportée… “Au départ de Papeete, on a eu deux vols spéciaux pour Tubuai. Cette année, on a eu énormément de litchis. Hier soir, j’ai eu deux fois 6,2 tonnes en provenance de Tubuai, et dans chaque avion, on a deux tonnes…” confie Moana Estall.

L’an prochain, l’attente devrait s’organiser dans des conditions plus agréables : le service fret va déménager dans un local plus grand et climatisé.

 

Laure Philiber 

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Exercice d’évacuation à l’’école Heiri

Les élèves de l’école Heiri maternelle accompagnés de Vairaatoa Banner, pompier, responsable des exercices d’évacuation et observateur, ont participé à un exercice incendie, lundi matin. Il s’agissait d’une simulation inscrite dans le dispositif de plan particulier de mise en sûreté (PPMS).

Une lettre de la Reine Pomare IV conservée à...

Lors de sa mission à Paris, le ministre de la Culture et de l’environnement, en charge de l’artisanat, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a récupéré une lettre rédigée en tahitien par la Reine Pomare IV afin de la ramener en Polynésie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X