dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Franchir les obstacles administratifs pour s’exporter

Publié le

Publié le 22/11/2016 à 11:14 - Mise à jour le 22/11/2016 à 11:14
Lecture 2 minutes

Cela fait près de trois ans que Matairea, Poevaiva et deux de leurs cousins vendent des vêtements et des casquettes de la marque Nesian. Depuis peu, ils impriment eux même leurs produits. Durant ces deux années passées, les commandes n’ont cessé d’augmenter. Mais Nesian ne se satisfait pas du marché local. Ses créateurs voient plus loin. Exporter à l’étranger.
 
Matairea espère trouver des solutions au Tahiti Export Event auquel il participera. »L’événement que la CCISM organise, colle parfaitement à nos besoins actuels. Cela fait deux ans et demi que l’on travaille avec un système de livraison local soit sur Tahiti ou vers les archipels avec Air Tahiti. Ce que l’on souhaiterait désormais c’est viser l’étranger. Mais pour cela, nous avons besoin de connaître toutes les étapes nécessaires pour y parvenir. »
 
Si ils exportent déjà en petite quantité, il se heurtent à certaines barrières. « Les tarifs au niveau des franchises dans certains pays, les frais de port. Du coup, ce que l’on souhaiterait, c’est rencontrer au Tahiti Export Event, des intervenants qui pourront nous éclairer sur toutes les étapes à franchir pour exporter nos produits. » Leurs questions trouveront réponses ce vendredi 25 novembre au sein même de la CCISM de 7h30 à 18h30.
 

Rédaction Web avec Manava Tepa et Oriano Tefau

 

Le programme de Tahiti Export Event

infos coronavirus