lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Fournitures scolaires : un kit de rentrée à 4 300 Fcfp

Publié le

À chaque rentrée scolaire, les familles polynésiennes dépensent en moyenne 10 000 Fcfp par enfant pour l’achat des fournitures scolaires. Une dépense très lourde pour les foyers les plus modestes, alors depuis 5 ans maintenant, la fédération des associations de parents d’élèves a élaboré avec les équipes pédagogiques du second degré un kit de rentrée.

Publié le 01/08/2019 à 17:30 - Mise à jour le 02/08/2019 à 9:11
Lecture 3 minutes

À chaque rentrée scolaire, les familles polynésiennes dépensent en moyenne 10 000 Fcfp par enfant pour l’achat des fournitures scolaires. Une dépense très lourde pour les foyers les plus modestes, alors depuis 5 ans maintenant, la fédération des associations de parents d’élèves a élaboré avec les équipes pédagogiques du second degré un kit de rentrée.

Près de 10 000 élèves pourraient bénéficier de ce type de kit à la rentrée des classes. Il est constitué de 30 à 39 articles (classeurs, cahiers, trousse, stylos…) selon les besoins des enseignants de chaque établissement ayant participé à son élaboration. En effet, l’étape qui a pris le plus de temps a été l’uniformisation des fournitures.

« Ce dispositif de kit de fournitures scolaires a été initié par la fédération en 2014, sur le principe du dispositif qui existe en métropole et qui a pour objectifs de réduire le coût de la facture aux parents d’élèves, d’alléger le cartable de nos enfants, et d’utiliser des matériels qui soient recyclables et triables. Il a donc fallu que nous engagions une discussion avec les chefs d’établissement et avec les enseignants pour harmoniser les fournitures scolaires » explique Tepuanui Snow, président de la fédération des associations de parents d’élèves. « Nous regrettons que ce ne soit pas toutes les associations de parents d’élèves ou de foyers socio-éducatifs qui ne soient pas aujourd’hui dans ce dispositif » déplore-t-il cependant.

Trois sociétés ont été sollicitées pour préparer ces kits. L’une d’elles, habituée à la préparation des fournitures pour les établissements des îles, a dû augmenter ses effectifs. En effet, un quart de son personnel est exclusivement dédié aux nouveaux kits de rentrée. « Il y a 8 personnes dédiées uniquement sur les packages, et sur l’ensemble de la logistique, nous sommes plus d’une quarantaine aujourd’hui. J’ai dû prendre en renfort pour la préparation de la rentrée des classes cette année environ 25 intérimaires en plus » nous dit Ludovic Tranvanne, responsable logistique chez Hachette Pacifique.

Tepuanui Snow et un kit scolaire à 4 600 Fcfp. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les enfants bénéficiaires de ces kits ont été recensés par l’association des parents d’élèves ou le foyer socio-éducatif de leur collège. Ils sont ressortissants du Régime de Solidarité (RSPF) ou du complément familial et n’auront donc rien à débourser : « cette année, cela va être les fonds sociaux qui, de manière individuelle, vont prendre en charge les kits pour ces enfants boursiers. Nous espérons, à partir de l’année prochaine, pouvoir faire supporter cette dépense par l’allocation de rentrée scolaire puisqu’elle sert normalement à ça » précise Tepuanui Snow. Les 4 300 à 4 600 Fcfp des kits -des prix qui varient selon le contenu- seront pris en charge par les fonds sociaux de l’établissement où est scolarisé chaque bénéficiaire.

Et les parents ne répondant pas à ces critères de sélection peuvent également bénéficier de ces kits de rentrée. « Si des parents qui ne relèvent pas des régimes sociaux mais qui souhaitent pour autant bénéficier de ces prix négociés souhaitent le faire, qu’ils se rapprochent de leur association qui a porté le dossier pour organiser la commande. Il n’est pas trop tard » précise Tepuanui.

Pour cette rentrée, 6 000 kits ont été commandés par les associations de parents d’élèves et les foyers socio-éducatifs d’établissements publics. 3 670 ont été commandés par les enseignements privés (il s’agit des protestants et des adventistes, et non des catholiques). Pour la prochaine rentrée, la fédération des associations de parents d’élèves espère que les élèves du premier degré pourront bénéficier de ces kits. Elle voudrait également faire basculer la prise en charge des kits sur l’allocation de rentrée scolaire.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.