mardi 7 juillet 2020
A VOIR

|

Forum des îles du Pacifique : l’incident entre la Chine et Nauru « un non-événement » pour Fritch

Publié le

Publié le 06/09/2018 à 8:08 - Mise à jour le 06/09/2018 à 8:08
Lecture 2 minutes

L’ambiance a été tendue lors du Forum des îles du Pacifique. Ce sommet qui réunit les chefs d’état des îles du Pacifique s’est tenu à Nauru cette semaine. Dès l’ouverture des débats, plusieurs incidents ont émaillé la réunion.

Le premier a eu lieu entre Nauru, soutenue par Taiwan, et la Chine. Les deux pays tentent d’asseoir leur influence dans la région pacifique à l’aide de soutiens financiers apporté aux états en échange de leur reconnaissance. Nauru fait partie des 17 états qui reconnaissent encore Taiwan dans le monde.

>>> Lire aussi – Nauru ou le forum des incidents diplomatiques 

Lors de ce Forum, le chef de la délégation chinoise a voulu s’exprimer un membre de gouvernement. Le président nauruan, qui préside aussi le Forum en tant que pays hôte, lui a refusé la parole. Furieux, le diplomate chinois a quitté son siège.

Edouard Fritch, président de la Polynésie française, estime qu’il ne s’agit pas d’un incident diplomatique. Interrogé à ce sujet, il a déclaré : « Le président de séance avait en face de lui une quinzaine de pays. Naturellement, dans l’ordre du jour et de passage, il a donné la priorité à ceux représentés. La Chine est venue participer à ces discussions mais elle était représentée par des fonctionnaires… Ça a été la même chose d’ailleurs pour le représentant de la France car il s’agissait de l’ambassadeur qui est venu et qui n’a pas pu s’exprimer car la priorité a été donnée… C’est un non-événement. »

>>> Lire aussi – Forum des îles du Pacifique : le Président de Nauru exige des excuses de la Chine

Un non-événement qui pourrait laisser des traces. Dans les jours qui ont suivi, Nauru a qualifié le comportement du représentant chinois d’insolent. De son côté, la Chine a demandé des excuses.

Le président de la Polynésie française voit dans cet accrochage la représentation de la compétition qui existe entre la Chine et Taiwan dans le Pacifique. Pour Edouard Fritch, impossible, à l’heure actuelle, de développer économiquement la région sans ces deux pays. Le chef du gouvernement souligne : « Aujourd’hui dans le Pacifique, on ne peut pas se passer de la présence des Chinois ou de la présence de Chinois de Taiwan. Ils sont actifs. Ils participent à l’économique de ces pays. Ils soutiennent les différents gouvernements. »

Le président a assuré que les difficultés diplomatiques entre les deux pays ne concernent pas le Forum des îles du Pacifique « d’une façon générale ».

Rédaction web 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV