mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Forum des îles du Pacifique : l’incident entre la Chine et Nauru “un non-événement” pour Fritch

Publié le

Publié le 06/09/2018 à 8:08 - Mise à jour le 06/09/2018 à 8:08
Lecture 2 minutes

L’ambiance a été tendue lors du Forum des îles du Pacifique. Ce sommet qui réunit les chefs d’état des îles du Pacifique s’est tenu à Nauru cette semaine. Dès l’ouverture des débats, plusieurs incidents ont émaillé la réunion.

Le premier a eu lieu entre Nauru, soutenue par Taiwan, et la Chine. Les deux pays tentent d’asseoir leur influence dans la région pacifique à l’aide de soutiens financiers apporté aux états en échange de leur reconnaissance. Nauru fait partie des 17 états qui reconnaissent encore Taiwan dans le monde.

>>> Lire aussi – Nauru ou le forum des incidents diplomatiques 

Lors de ce Forum, le chef de la délégation chinoise a voulu s’exprimer un membre de gouvernement. Le président nauruan, qui préside aussi le Forum en tant que pays hôte, lui a refusé la parole. Furieux, le diplomate chinois a quitté son siège.

Edouard Fritch, président de la Polynésie française, estime qu’il ne s’agit pas d’un incident diplomatique. Interrogé à ce sujet, il a déclaré : “Le président de séance avait en face de lui une quinzaine de pays. Naturellement, dans l’ordre du jour et de passage, il a donné la priorité à ceux représentés. La Chine est venue participer à ces discussions mais elle était représentée par des fonctionnaires… Ça a été la même chose d’ailleurs pour le représentant de la France car il s’agissait de l’ambassadeur qui est venu et qui n’a pas pu s’exprimer car la priorité a été donnée… C’est un non-événement.”

>>> Lire aussi – Forum des îles du Pacifique : le Président de Nauru exige des excuses de la Chine

Un non-événement qui pourrait laisser des traces. Dans les jours qui ont suivi, Nauru a qualifié le comportement du représentant chinois d’insolent. De son côté, la Chine a demandé des excuses.

Le président de la Polynésie française voit dans cet accrochage la représentation de la compétition qui existe entre la Chine et Taiwan dans le Pacifique. Pour Edouard Fritch, impossible, à l’heure actuelle, de développer économiquement la région sans ces deux pays. Le chef du gouvernement souligne : “Aujourd’hui dans le Pacifique, on ne peut pas se passer de la présence des Chinois ou de la présence de Chinois de Taiwan. Ils sont actifs. Ils participent à l’économique de ces pays. Ils soutiennent les différents gouvernements.”

Le président a assuré que les difficultés diplomatiques entre les deux pays ne concernent pas le Forum des îles du Pacifique “d’une façon générale”.

Rédaction web 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV