samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

Fortes pluies : les résidents de Ahonu et Tenaho craignent le pire

Publié le

Publié le 18/02/2019 à 16:59 - Mise à jour le 18/02/2019 à 16:59
Lecture 2 minutes

Après avoir fait les frais des fortes pluies les années passées, les résidents de la vallée Ahonu à Mahina sont sur le qui-vive, après les fortes pluies survenues durant le week-end.

« Le traumatisme des inondations il y a 2 ans est toujours très présent (…) On a des grosses craintes (…) surtout pour ceux qui sont proches de rivières. Je me prépare à accueillir certaines personnes chez moi si elles en ont besoin. Aujourd’hui, c’est la montagne que je crains, parce qu’il a y eu une sacré chaleur, un beau soleil… Il y a des crevasses. Cela peut créer des éboulements »  déclare Melba Opu, habitante du quartier de Ahonu.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une trentaine de résidents du quartier de Tenaho à Pirae étaient évacués. 20 dorment dans la salle polyvalente de la mairie depuis 4 jours. Fatigués de vivre dans la perpétuelle crainte d’un accident, ils ont décidé de ne pas rentrer chez eux.

« Les enfants ont peur. Beaucoup tremblaient, pleuraient et vomissaient le soir des intempéries. Le lendemain, ils ont dit ne plus vouloir rentrer à la maison. On a donc décidé à l’unanimité de ne plus rentrer chez nous par sécurité pour nos enfants, essentiellement. On a déjà connu plusieurs inondations. Un collègue de quartier est décédé en 2011 suite à une chute de pierres… Tout ça a fait que nous ne voulons plus retourner habiter chez nous, là-haut même si nous aimons notre quartier » nous explique Trecy Tahi, l’une des habitantes du quartier.

« Nous avons adressé lundi matin un courrier au maire de la commune et nous avons été reçus par une adjointe au maire afin de travailler sur une solution de relogement » poursuit-elle. Pour le moment, la solution proposée temporaire et de reloger les habitants dans la paroisse en attendant qu’un appartement soit disponible.

Météo-France Polynésie a placé l’archipel de la Société en vigilance jaune pour fortes pluies cette nuit et annonce des vents pouvant aller jusqu’à 70km/h.
 

Rédaction web avec Laure Philiber et Jeanne Tinorua Tehuriitahua

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu