mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Fortes pluies : les muto’i veillent

Publié le

Publié le 24/12/2017 à 13:42 - Mise à jour le 24/12/2017 à 13:42
Lecture 2 minutes

« Nous allons dans la zone de Hamuta on va aller voir le niveau de la rivière et s’il n’y a pas dégâts… Bien reçu ? Parlez… » « Bien reçu chef. » La voiture des muto’i de Pirae s’enfonce dans la vallée de Hamuta.

En ce matin de Noël, une équipe est sur le pont, bien loin des festins, des cadeaux et de leurs familles. Intempéries obligent, les policiers municipaux de la commune effectuent des rondes dans les différents quartiers pour s’assurer que leurs concitoyens sont en sécurité. Le souvenir du 22 janvier dernier est intact dans les mémoires. La municipalité veille.

Depuis ce lundi matin, les îles du Vent sont placées en vigilance orange pour les fortes pluies par les services de Météo France. Les météorologues recommandent la plus grande prudence aux automobilistes et aux habitants.

Les muto’i de Pirae veillent au grain. Ils ont effectué plusieurs rondes dans les différentes zones à risque de la commune.  Jean Paofai, chef d’équipe, précise :

« Nous avons constaté qu’il y avait un muret qui s’est affaissé dans un quartier. Les habitants ont balisé la zone et sont en train de balayer. Sinon, pour le moment, il n’y a pas d’inondation mais nous restons vigilants. »

La rivière Hamuta ne semble pas décidé à sortir de son lit cette fois. Si l’eau est marron et le courant semble fort, les risques semblent limiter. Aucun dégât n’est à signaler.

« En fait, c’est quand il y a des troncs d’arbres qui bouchent le pont de la rivière que celle-ci sort de son lit mais pour l’heure, ça a l’air d’aller. Pourvu que ça dure… »

Direction les hauteurs de Hamuta. Dans le quartier du belvédère, en période de fortes pluies, ce sont les caniveaux qui peuvent poser problèmes. La route sinueuse qui mène jusqu’au départ du sentier pour le mont Aorai est souvent jonchée de déchets. Le chef d’équipe commente :

« Parfois, il y a beaucoup de pehu le long de la route, quand les administrés ne respectent pas les jours de ramassage des ordures. Ces déchets se mettent dans les caniveaux et les bouchent, ce qui fait déborder l’eau. »

Mais en ce jour de Noël, là aussi les muto’i n’ont rien vu. La voiture redescend vers la mairie. « Rien à signaler du côté de Hamuta val. Reçu ? Parlez. »

Rédaction web avec Hitiura Mervin

Jean Paofai, chef d’équipe de la police municipale de Pirae

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV