mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Fortes pluies : la baignade interdite à Arue

Publié le

Publié le 05/01/2018 à 10:47 - Mise à jour le 05/01/2018 à 10:47
Lecture 2 minutes

Baignade interdite à Arue depuis ce vendredi. En raison des fortes pluies et de la vigilance orange, le maire de la commune n’a pas souhaité prendre de risque. Il a décidé de publier un arrêté qui interdit la baignade sur tous les sites propices de la ville jusqu’à nouvel ordre.

Teva Desperiers, conseiller délégué à la sécurité de la commune, explique :

« Nous avons préféré prendre cet arrêté car nous nous sommes rendus compte que lorsque les muto’i interviennent on ne les écoute pas, ça devient problématique s’il faut envoyer des secours derrière. »

Avec les pluies, les rivières ont gonflé. L’eau a emmené dans son élan de nombreux déchets qui se retrouvent dans la mer et qui peuvent engendrer du danger pour les baigneurs et les surfeurs : blessures ou maladies.

Un arrêté de ce type avait déjà été pris par la mairie en janvier 2017, lors des grosses intempéries. Les quelques personnes qui s’étaient risquées à braver l’interdit avaient écopé d’une amende de 1300 francs.  Le conseiller délégué continue :

« On prend nos responsabilités. Bien sûr, s’il faut intervenir, on le fera, mais on préfère cadrer les choses parce que l’on se rend compte qu’il y a des risques pour nos administrés. »

Les policiers municipaux effectuent des rondes plusieurs fois par jour pour s’assurer du respect de l’arrêté.

Alain Mari, adjoint au chef de la police municipale, décrit :

« Nous avons vu des gens qui surfaient au loin ; malheureusement, nous n’avons pas pu les interpeller mais quand les gens sont autour de la plage, on y arrive. »

Jusqu’à ce samedi matin, aucun incident n’était à déplorer. Il semblerait que l’arrêté soit en grande partie respecté. Il ne reste plus qu’à attendre que le lagon retrouve sa belle couleur et que les pluies cessent pour que l’interdiction soit levée.

Rédaction web avec Tamara Sentis et Mata Ihorai

 

Teva Desperiers, conseiller délégué à la sécurité de la commune

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV