mercredi 17 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

Forte houle : premier bilan après une nuit agitée

Publié le

Ce jeudi matin, les services de l’État, le Pays et les communes ont fait un point de situation des conséquences matérielles causées par cette houle exceptionnelle.

Publié le 14/07/2022 à 12:05 - Mise à jour le 15/07/2022 à 12:18
Lecture < 1 min.

Ce jeudi matin, les services de l’État, le Pays et les communes ont fait un point de situation des conséquences matérielles causées par cette houle exceptionnelle.

Après une nuit plutôt agitée, la situation devrait s’améliorer progressivement, même si comme le rappellent le Haut-commissariat et Météo France, le phénomène reste “particulièrement dangereux, notamment dans les lagons et passes où les courants restent très forts.”

Sur le littoral, des dégâts matériel ont été constatés à Tahiti, Moorea et Raiatea. Aux Tuamotu-Gambier 7 aérodromes, en cours de nettoyage, sont pour le moment indisponibles.

Si 2 personnes qui pratiquaient une activité nautique malgré l’interdiction ont été blessées, aucune perte humaine n’est à déplorer affirme le communiqué du Haut-commissariat.

Lire aussi > Forte houle : des évacuations en pleine nuit à Papeari

Les sapeurs-pompiers, les forces de l’ordre, les agents communaux, les service du pays restent mobilisés pour venir en aide aux familles qui ont subit des dégâts.

La vigilance rouge est maintenue jusqu’à midi sur les îles du vent et sous-le vent, il est donc demandé de ” maintenir la plus grande vigilance et de respecter les mesures d’interdictions en mer.” Il est aussi recommandé de ne pas se rendre sur le littoral et de reporter les sorties ou activités en mer.

Les Tuamotu-Gambier et les Australes restent en vigilance orange, il est demandé aux habitants du bord de mer de rester très vigilants.

“Les services de l’État, du Pays et des communes tiennent à saluer l’esprit de responsabilité des usagers de la mer qui respectent les mesures de protection et les conseils de comportement.”

infos coronavirus