mardi 19 octobre 2021
A VOIR

|

Foodease : une plateforme pour commander et payer ses repas en ligne

Publié le

C'est une question récurrente : "qu'est-ce qu'on mange ?" Et surtout, lorsqu'on est au travail, qu'on ne peut pas se déplacer, ou le soir lorsqu'on n'a pas envie de cuisiner : "Où commander ?" La plateforme Foodease permettra bientôt de trouver les restaurants près de chez vous, leurs menus et de commander en ligne. On en parle dans la Web Zone :

Publié le 26/02/2020 à 14:35 - Mise à jour le 02/11/2020 à 8:25
Lecture 2 minutes

C'est une question récurrente : "qu'est-ce qu'on mange ?" Et surtout, lorsqu'on est au travail, qu'on ne peut pas se déplacer, ou le soir lorsqu'on n'a pas envie de cuisiner : "Où commander ?" La plateforme Foodease permettra bientôt de trouver les restaurants près de chez vous, leurs menus et de commander en ligne. On en parle dans la Web Zone :

Imaginez : trouver les restaurants près de chez vous, choisir de vous faire livrer, consulter les menus, commander, payer, tout ça sans bouger de votre canapé, sans appeler et sans fouiller plusieurs heures dans les méandres d’internet pour trouver le plat parfait.

C’est ce que propose la plateforme Foodease. Le site Internet et l’application sont disponibles. Les deux sont entièrement gratuits. Une dizaine de restaurants de Tahiti sont déjà partenaires de la plateforme et si la demande est assez conséquente, le site pourrait s’ouvrir aux établissements des îles. Le but est de proposer du choix aux consommateurs. Et les prix affichés seront les mêmes que ceux proposés sur place.

A l’origine du projet : Cédric Chan. Osthéopathe, l’idée lui ai venue alors qu’il terminait tard de travailler : “J’étais fatigué, j’étais fiu. Je n’avais pas du tout envie de cuisiner. Et quelle alternative tu as ? Que le fast food et je ne voulais pas du tout ça. Et en rentrant à la maison j’ai découvert que deux nouvelles roulottes étaient installées. J’ai eu le déclic”, raconte-t-il.

Foodease permettra aux nouveaux restaurateurs “de bénéficier d’une source alternative de revenus et aux restaurants déjà installés de bénéficier d’un second souffle. C’est une partie et de l’autre il y a des consommateurs comme moi qui cherchent à avoir quelque chose de rapide et de plus qualitatif.”

Foodease fait partie des projets incubés de la 4e promotion de Prism. “A la base, je n’ai pas une formation en école de commerce ou autre. L’incubateur m’apporte une structure et il y a pas mal de réseau aussi. On rencontre pas mal de monde. On peut glaner pas mal de formations, de compétences qui manquent. Et puis il y a aussi un côté important : c’est le soutien psychologique. Il y a beaucoup de solo-entrepreneurs ici monter un projet seul ce n’est pas forcément évident. Voir qu’il y a beaucoup d’entrepreneurs dans la même situation, ça aide beaucoup.”

Vous pouvez suivre l’évolution du projet sur la page Facebook Foodease.

Rédigé par

infos coronavirus