jeudi 18 juillet 2019
A VOIR

|

Foncier : les héritiers Richmond et Poheroa revendiquent la terre de leurs ancêtres

Publié le

Publié le 06/12/2017 à 9:09 - Mise à jour le 06/12/2017 à 9:09
Lecture 2 minutes

Sortir de l’indivision foncière reste le souhait de bon nombre de famille polynésiennes. Le Pays a mis en place une aide pour leur faciliter la tâche. Mais à Faa’a, l’association des héritiers Richmond et Poheroa n’entend pas emprunter cette voie. Les descendants de Teiva Poheroa revendiquent une terre qui appartiendrait au Pays.

Problème : certains documents retirés à la DAF auraient selon eux été falsifiés  Ils pointent du doigt des incohérences sur des actes de naissance et de décès mais pas seulement. Ils évoquent même des falsifications de documents et dénoncent la vente sous seing privé de plusieurs parcelles qui leur appartiendraient.

Paimata Tetuaiteroi, vice-président de l’association des héritiers de Richmond et Poheroa, s’insurge :
 « Aujourd’hui, nous nous battons pour des actes de naissance de l’état civil pour pouvoir prétendre à une revendication sur les terres d’origine. »

Selon ce représentant de la lignée de Teiva Poheroa, ses ancêtres auraient été propriétaires de 81 hectares mais ils en auraient vendu une partie pour n’en garder que 74. Une vaste parcelle située sur cette colline de Faa’a et qui serait désormais gérée par le Pays. Aujourd’hui les héritiers réclament ce qu’ils estiment leur revenir de droit.

« Quand est-il des titres de propriété ? Il y a litige avec le territoire mais il y a aussi d’autres personnes qui revendiquent leur droit. »

A la direction des affaires foncières, l’imbroglio entourant ces document est qualifié de  rare. Selon Loyana Le Gall, la directrice de Te Fenua, les familles Richmond et Poheroa n’ont d’autres choix, pour obtenir gain de cause, que de se tourner vers la justice. Reste aussi qu’ils peuvent solliciter l’aide du pays pour leur faciliter la tâche.

Loyanna Le Gall explique : « Le Pays essaie d’envisager toutes les possibilités dans un cadre légal. Nous devons rester dans le périmètre que la loi définit. Nous avons la possibilité de trouver un terrain d’entente et peut être de gérer l’indivision autrement que par le biais de la sortie d’indivision. » 
 
L’association des héritiers Richmond et Poheroa campe sur ses positions. Selon elle, ce soutien du Pays ne sera pas suffisant pour dénouer le problème. Elle souhaite que les mésaventures qu’elle rencontre  puissent au moins réveiller les consciences.
 
 

Rédaction web avec Brandy Tevero et Naea Bennett

  

Le dossier de Brandy Tevero et Naea Bennett

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Agression du 14 juillet : le témoignage de la...

La mâchoire fracturée, plusieurs points de suture et 30 jours d'ITT pour l'homme agressé par un ancien légionnaire le 14 juillet à Papeete. L'histoire avait fait le tour des réseaux sociaux, publiée par Steve Hamblin. Nous avons retrouvé la victime. Il raconte :

Te Aito 2019 : les 1055 compétiteurs s’affronteront...

Charley Maitere, membre du comité d’organisation de la Te Aito 2019, était invité en plateau afin de nous parler de la compétition à venir et des dispositifs mis en place autour de ces 2 jours de compétition.

Nucléaire : Richard Tuheiava se réjouit du retour de...

https://youtu.be/5JRRCUXLSmM Une délégation composée de membres du Tavini et des membres de l’Église protestante ma'ohi s’est rendue à...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X