Foncier : le Pays cède 100 terres à Rurutu et Rimatara

Publié le

Après avoir amorcé le processus d’attribution en mars dernier, le gouvernement a procédé ce matin à la remise de 27 actes de cession, totalisant 100 terres au profit des familles originaires de Rurutu et Rimatara.

Publié le 01/02/2023 à 14:35 - Mise à jour le 01/02/2023 à 17:04

Après avoir amorcé le processus d’attribution en mars dernier, le gouvernement a procédé ce matin à la remise de 27 actes de cession, totalisant 100 terres au profit des familles originaires de Rurutu et Rimatara.

Le Pays poursuit le titrement de certaines terres sises à Rurutu et Rimatara. Ce matin à la présidence, ce sont ainsi 10 actes de cession à titre gratuit, représentant 18 terres, qui ont été remis pour l’île de Rurutu, et 17 actes représentants 82 terres pour l’île de Rimatara.

Instaurée par la loi du pays du 29 janvier 2020, cette procédure s’adresse aux requérants qui résident à Tahiti et souhaitent obtenir un titre de propriété privée. Les demandes, instruites par la direction des affaires foncières, sont ouvertes jusqu’en 2025.

« Le titrement est établi au nom de l’ancêtre qui figure sur le procès verbal de bornage (datant des années 1940-1950), qui n’est qu’un document cadastral qui délimite les propriétés dans une superficie et leur donne un nom, précise Liyana Legall, directrice des Affaires Foncières. Aujourd’hui, il s’agit vraiment d’établir un titre de propriété qui va reconnaître la pleine propriété à ces familles« .

À ce jour, le Pays a cédé 421 terres : 213 sur 1503 terres (14% des 1400 Ha) à Rurutu et 208 sur 804 terres (25 % des 400 Ha) à Rimatara, îles des Australes dont la majorité des surfaces foncières sont passées au Domaine.

Dernières news

Activer le son Couper le son