lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Fin du synode de l’Église protestante ma’ohi

Publié le

Le synode de l’Église protestante ma'ohi s’est clos aujourd’hui dans la salle omnisport de Afareaitu à Moorea. Des milliers de fidèles étaient présents pour ce rendez-vous incontournable du protestantisme au fenua. Donner les grandes directives au niveau religieux ou encore sociétal, tel est l’enjeu de ce rassemblement.

Publié le 28/07/2019 à 16:36 - Mise à jour le 28/07/2019 à 16:36
Lecture 2 minutes

Le synode de l’Église protestante ma'ohi s’est clos aujourd’hui dans la salle omnisport de Afareaitu à Moorea. Des milliers de fidèles étaient présents pour ce rendez-vous incontournable du protestantisme au fenua. Donner les grandes directives au niveau religieux ou encore sociétal, tel est l’enjeu de ce rassemblement.

Ils étaient près de 3 000 fidèles à participer aujourd’hui à la clôture du synode. Chaque année, les instances de l’Église protestante ma’ohi organisent ce rassemblement pour dresser le bilan de l’année écoulée, discuter des difficultés rencontrées et des futurs projets à mettre en place. « C’est un bilan positif au niveau des discussions et surtout, c’est un nouveau départ, où on apportera non pas des changements mais des renouvellements de certains fonctionnements au niveau de l’église interne. On a aussi abordé des sujets sociétaires. Par exemple, on encourage les pasteurs à jouer pleinement leur rôle de dirigeants, et à être plus proches des paroissiens dont ils s’occupent » a expliqué François Pihaatae, président de l’église.

Une parole de Dieu qui divise certaines paroisses au niveau de son interprétation : « Il y a quand même des divisions et des incompréhensions entre quelques paroisses par rapport à d’autres qui sont bien en avance sur la relecture de la Bible à travers la culture ma’ohi tandis que d’autres gardent la tradition. On ne va pas les pointer du doigt, mais on va essayer de travailler sur un terrain d’entente pour qu’on puisse avancer malgré nos différences et nos diversités » a ajouté Français Pihaatae.

François Pihaatae, président de l’Église protestante ma’ohi (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Et d’entente, il en est question justement concernant le nucléaire. En effet, l’Église protestante ma’ohi a réaffirmé sa demande auprès du Pays et de l’État pour faciliter les indemnisations des anciens travailleurs de Moruroa ainsi que de leurs familles. Autre sujet fort de ce synode, le don d’organes : « On encourage la population au don d’organes. Mais la décision finale revient à la personne concernée et à la famille. L’Église s’est prononcée favorable car c’est un don de vie, pour que la vie continue avec l’autre qui en a besoin ».

Outre les grandes directives qui sont données à travers le synode, il a également été question de rendre hommage au pasteur Joël Hoiore qui prend sa retraite cette année, après plus de quarante ans de labeurs au service de Dieu et de ses fidèles.

infos coronavirus