vendredi 30 octobre 2020
A VOIR

|

Fin de la grève à Toa Moorea

Publié le

Publié le 07/04/2019 à 15:33 - Mise à jour le 07/04/2019 à 15:33
Lecture 2 minutes

Mardi 12 février, le syndicat O Oe To Oe Rima avait déposé un préavis de grève au magasin Toa Moorea (Champion) et comptait 9 points de revendication. Le préavis mettait notamment en cause la direction pour non-respect du droit syndical, discrimination auprès des cadres et licenciement abusif d’un employé. Le syndicat dénonçait également la suppression sans préavis par la DRH des avantages acquis des enseignes Champion et Carrefour, problème qui concerne également Toa Moorea, qui fait toujours partie du groupe. 

Mais ce lundi matin, un protocole d’accord de fin de conflit a été signé à la direction du travail entre les grévistes de champion Moorea et la direction de l’établissement. Ce protocole vient mettre donc fin à 7 semaines de grève. La reprise du travail se fera ce mercredi 10 avril, la direction de champion Moorea se félicite car aucune des revendications du syndicat n’ont été acceptées.

« Aujourd’hui, après 7 semaines de conflit, on ne peut que constater que cela a été une grève pour rien. La direction se satisfait d’avoir tenu bon et de n’avoir lâché sur aucun point de revendication (…) On se satisfait dans ce conflit d’avoir pu proposer et avoir eu l’écoute du syndicat (…) On obtient aussi de pouvoir aller jusqu’au bout de ce que nous avions initié dès le mois de décembre, à  savoir un audit social dans ce magasin pour justement apaiser les tensions qu’il peut y avoir entre les salariés »  explique Christelle Caille Marco, directrice des ressources humaines du pôle distribution pour les Carrefour, Champion et Easy Market. « Maintenant, tout ce que je souhaite, c’est que dans le cadre de la reprise, l’état d’esprit des grévistes soit bon » conclut-elle.
 

Rédaction web avec Naea Bennett

infos coronavirus

Les frontières du Canada resteront fermées jusqu’à fin novembre

Le Canada a annoncé vendredi une nouvelle prolongation, jusqu'à fin novembre, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n'est pas jugée essentielle, ainsi que des exemptions à la quarantaine obligatoire.

Les États-Unis vont autoriser la reprise des croisières

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi que les croisières pourraient reprendre aux États-Unis à partir de novembre mais à condition de respecter un nouveau protocole strict, dont des tests systématiques des passagers et des membres d'équipage.