lundi 25 janvier 2021
A VOIR

|

Filariose : la campagne de POD a démarré !

Publié le

Publié le 10/04/2016 à 10:59 - Mise à jour le 10/04/2016 à 10:59
Lecture 2 minutes

Luttez contre la filariose !!

Cette année encore c’est à vous de jouer!PODEZ pour lutter contre la filariose :D——–Message du Ministère et de la direction de la santévidéo par Tahiti Expert Events

Posté par POD 2016 sur lundi 4 avril 2016

La POD reprend ! La Prise observée directe vise à combattre la filariose lymphatique. Elle consiste à prendre les comprimés en présence d’ambassadeurs POD ou de professionnels de santé. Tous les ans, des comprimés de dyéthylcarbamazine (DEC) et d’albendazole (ALB) sont administrés à toute la population à partir de l’âge de 2 ans, à l’exclusion des femmes enceintes et des personnes présentant des contre-indications médicales.

Ces médicaments détruisent les larves ou microfilaires présentes dans l’organisme humain. Cela a pour effet d’empêcher la transmission communautaire de la maladie.
Depuis 2015, la DEC Eisai a remplacé la Notezine®. L
es comprimés sont fabriqués sous licence japonaise, donnés à l’Organisation Mondiale de la Santé et distribués aux pays du Pacifique qui luttent contre la filariose lymphatique.
Un lot a été envoyé au laboratoire de l’agence nationale du médicament pour expertise. Les tests de conformité sont revenus normaux.
Les comprimés de DEC Eisai sont dosés différemment des comprimés de Notezine® – ils sont deux fois moins dosés donc le nombre de comprimés à avaler est deux fois plus important

Cette année, les comprimés ne seront plus systématiquement distribués dans les écoles de la zone urbaine. En revanche, une journée de la filariose est maintenue, le 28 avril. Des stands publics seront installés. 

La transmission de la maladie est désormais très faible en zone urbaine. La présence du moustique vecteur Aedes polynesiensis y est rare à l’exception des fonds de vallée. Les personnes qui doivent prendre les médicaments sont celles qui sont exposées fréquemment aux piqûres de ces moustiques :
– les personnes résidant dans le fond des vallées
– les agriculteurs professionnels ou non
– les personnes habitant ou séjournant de façon fréquente en zone rurale de Tahiti, Moorea et dans
les autres archipels de Polynésie française.

La filariose de Bancroft est une maladie provoquée par un ver parasite, Wuchereria bancrofti, transmis par des moustiques vecteurs sous la forme de minuscules larves (larves infectantes). Elles circulent dans le sang et atteignent les voies lymphatiques pour se transformer en 4 à 6 mois en filaires adultes (macrofilaires). Les adultes mâles et femelles s’accouplent et donnent naissance à des
microfilaires qui passent dans le sang et iront infecter d’autres personnes par l’intermédiaire des moustiques.

La POD se déroule jusqu’au 8 mai. Les comprimés seront néanmoins disponibles dans les dispensaires jusqu’au 31 mai.

Rédaction Web avec communiqué de presse
 

infos coronavirus