vendredi 18 juin 2021
A VOIR

|

Fiji et Maoli en concert à Tahiti

Publié le

Publié le 29/03/2016 à 13:01 - Mise à jour le 29/03/2016 à 13:01
Lecture 2 minutes

Les artistes Hawaïens sont de plus en plus nombreux à venir chanter sur les scènes polynésiennes. Cette semaine, c’est le chanteur Fiji, déjà bien connu des îles du Pacifique et le groupe Maoli qui donneront une prestation sur le motu de l’Intercontinental Tahiti. Leur style ? Le dja hawaïen ou le reggae hawaïen. 

Précurseur de ce style, Fiji est considéré comme l’un des plus grands artistes du Pacifique de notre époque.  Avec plus de 20 ans de carrière derrière lui et plusieurs albums à son actif, le chanteur s’est très vite exporté sur les scènes internationales. Son style musical ne s’arrête pas au reggae. L’artiste fusionne le reggae classique, le Hip Hop, le RnB et le jazz.

Aux côtés de Fiji pour ce concert unique : le groupe Maoli (« Autochtone » en hawaïen). Formé en 2007, le groupe est aujourd’hui composé de 6 membres. Les artistes mélangent également les styles mais toujours avec une base de reggae hawaïen. Très vite repéré pour leurs talents, le groupe Maoli réussi à imposer son style à l’international (Etats-Unis, Allemagne, Italie, Japon, Australie).

Arrivée la semaine dernière au fenua, le groupe a déjà des idées pour son prochain album qui sera inspiré de la vie polynésienne. Pour la première partie du concert, le groupe local Verua assurera un live d’une heure. Fiji et Maoli partageront la scène dès
19 heures pour un spectacle d’une durée de 3 heures. 

Rédaction Web

PRATIQUE 

Concert Maoli et Fiji
Première partie : Verua 
A partir de 18h
Prix des places : 3 500 Fcfp pour une entrée simple et 7 000 Fcfp pour une entrée VIP. 

 

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.