mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

Fête nationale : le défilé du 14 juillet de retour après 2 ans d’absence

Publié le

Deux années se sont écoulées depuis le dernier défilé du 14 juillet sur l’avenue Pouvanaa a Oopa. Ce matin, c’est avec un certain engouement que les autorités de l’État, du pays ainsi que le public, ont assisté au retour de ce traditionnel défilé militaire. Des célébrations étaient également organisées dans les îles comme Raiatea et Moorea.

Publié le 14/07/2022 à 14:44 - Mise à jour le 15/07/2022 à 12:16
Lecture 8 minutes

Deux années se sont écoulées depuis le dernier défilé du 14 juillet sur l’avenue Pouvanaa a Oopa. Ce matin, c’est avec un certain engouement que les autorités de l’État, du pays ainsi que le public, ont assisté au retour de ce traditionnel défilé militaire. Des célébrations étaient également organisées dans les îles comme Raiatea et Moorea.


Comme en métropole, la Polynésie célébrait en ce jeudi 14 juillet, la fête nationale. Une cérémonie présidée par le haut-commissaire de la République, accompagné des autorités de l’État, du pays, des communes, des représentants de la société civile et des anciens combattants. Un 14 juillet un peu particulier pour le haut-commissaire Dominique Sorain, qui quitte ses fonctions dans quelques jours. 

La cérémonie a commencé comme le veut la tradition par la revue des troupes qui participent au défilé. Et la nouveauté cette année, c’est l’organisation d’un défilé aérien au-dessus de la rade de Papeete, avec 2 gardians de la flottille 25F, un casa 235 de l’escadron de transport 80 MAINE et un hélicoptère Dauphin.

La fête nationale, c’est aussi l’occasion de remettre des décorations. Trois personnes on reçu la médaille militaire et deux ont été décorés chevalier de la Légion d’honneur.  Deux personnes ont reçu la médaille de l’ordre national du mérite et un a été fait officier dans le même ordre.

Le traditionnel défilé a été organisé avec beaucoup de rigueur. Près de 500 agents de la Gendarmerie nationale, de la Direction Territoriale de la Police nationale (DTPN), du régiment d’infanterie Marine du Pacifique-Polynésie (RIMAaP-P), du Régiment de service militaire adapté (RSMA), de la Base Navale, Du Groupement Militaire Aéronautique (GAM), du détachement Air 190, du groupement de soutien de la Base de Défense (GSBdD), de la direction interarmées des réseaux d’infrastructures de la Défense (DID), de la Direction des infrastructures de kla Défense (DID), de l’administration pénitentiaire et du service de sécurité de la Présidence ont descendus l’avenue Pouvanaa à Oopa, à Papeete.

Pour les membres des forces armées, les services de sécurité et de secours ce défilé est un moment de reconnaissance, qu’ils sont fiers de vivre aux cotés de la population. Un plaisir partagé par un public qui s’est déplacé en nombre pour vivre ce moment. Très attendus, les sapeurs-pompiers qui étaient sur le front pour venir en aide à la population touchée par la forte houle, n’ont pas participer à ce défilé.

Les volontaires du Service National Universel invités à défiler :

La fête nationale célébrée à Raiatea

Guy Fitzer, administrateur de l’État, chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, a présidé la cérémonie commémorant la fête nationale du 14 juillet à Raiatea.

Cette cérémonie organisée place Mana Vai Tia, à Uturoa, devant le monument aux morts, a réuni les anciens combattants, le maire de la commune de Uturoa, Matahi Brotherson, le maire de Tumaraa, Cyril Tetuanuia et président de la communauté de communes Hava’i, le maire de Taputapuatea, Thomas Moutame, la sénatrice Lana Tetuanui. Étaient associés à cet événement les élus ainsi que les gendarmes, les représentants des services de l’État et du Pays.

Le dépôt de gerbes devant le moment aux morts est comme un rappel de l’Unité nationale, “retrouvée le 14 juillet 1790”. C’est aussi un moment privilégié pour témoigner respect et considération pour les morts pour la France, et rendre honneur aux valeurs d’engagement au service de la Nation.

À cette occasion, Guy Fitzer a remis la fourragère tricolore aux 16 sapeurs-pompiers du Centre de Secours et d’Incendie (CIS) de Tumaraa. Il a rappelé la qualité du service rendu à la population, quelles que soient les circonstances de temps et de lieu, en solidarité avec les corps communaux de Uturoa et de Taputapuatea.

Et à Moorea

La commémoration de la fête nationale à Moorea a été présidée par Elsa Keck, 1ère adjointe au maire, en présence des différents partenaires présents sur l’île. La cérémonie s’est déroulée à partir de 9 heures, au monument aux morts d’Afareaitu.

S’en sont suivis la levée des couleurs, et le dépôt des gerbes. Tour à tour, la lecture des messages s’est enchaînée avec d’abord le message du secrétaire de l’association des anciens combattants de Moorea, Sylvain Mardegar, puis celui d’Elsa Keck : “Fêter le 14 juillet, c’est se souvenir des sacrifices consentis pour que le peuple enfin souverain puisse partager des valeurs communes, exprimer sa volonté de vivre ensemble en se construisant un destin commun“.

infos coronavirus