mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Fenua ‘Ora, un collectif pour parler revendications foncières

Publié le

Créé en juin 2019 et présidé par 7 sages, le collectif Fenua ‘Ora a rassemblé associations familiales et propriétaires terriens, ce mardi matin à la mairie de Punaauia, pour parler revendications foncières. Les sages qui composent le collectif ont exposé leur plan d’action.

Publié le 04/02/2020 à 17:23 - Mise à jour le 04/02/2020 à 17:33
Lecture 1 min.

Créé en juin 2019 et présidé par 7 sages, le collectif Fenua ‘Ora a rassemblé associations familiales et propriétaires terriens, ce mardi matin à la mairie de Punaauia, pour parler revendications foncières. Les sages qui composent le collectif ont exposé leur plan d’action.

Le retour de la gestion de l’indivision dans le cadre familial, la rétrocession des terres domaniales à leurs propriétaires réels et surtout le rapatriement des archives transcrites par les missionnaires anglais. Ce sont là les trois axes du collectif Fenua ‘Ora.

« Les familles nous demandent, nous allons sur le terrain, nous les rencontrons, c’est comme ça qu’on a pu ressortir ces trois résolutions, confie Nelly Tumahai, sage de Fenua ‘Ora. On se réveille maintenant et on s’aperçoit qu’il nous manque des documents dans notre généalogie ascendante, mais la puissance forte de l’Etat peut nous faire ramener ces registres de par le monde. »

Parmi les adhérents, l’association Fatu Fenua no Makatea. Le phosphate y était exploité jusqu’en 1966. Il est question de reprendre l’extraction de cette ressource, mais une partie des habitants de cette île est contre. Elle compte sur Fenua ‘Ora pour l’aider à préserver ce qui reste de l’île calcaire.

« Quelque part il y a des textes qui nous protègent, donc on se base là-dessus, explique Sylvana Nordman, la présidente de l’association Fatu Fenua no Makatea. Cette rencontre d’aujourd’hui nous ouvre une possibilité, non plus sur la sortie d’indivision, mais sur la gestion de l’indivision. »

L’association a demandé à rencontrer la ministre des Outre-mer dans l’objectif de faire entendre ses revendications. « Ce que nous allons dire à Annick Girardin, c’est qu’on n’est pas pour ou contre la France, on est la voix des familles avec laquelle la France a annexé notre pays en 1880 », indique Nelly Tumahai.

Et pour que tout le monde puisse s’exprimer et débattre autour de leurs trois résolutions, le collectif organisera plusieurs rencontres dans les paroisses protestantes de Tahiti entre le 13 et le 19 avril. Un événement qui coïncide avec la visite du chef de l’Etat au fenua, prévue du 16 au 18 avril.

infos coronavirus

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée à Air Tahiti

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Trois personnes, dont un roulottier de Faa’a, arrêtées pour...

Deux hommes, dont le propriétaire d’une roulotte de Faa’a, ainsi qu’une jeune femme, ont été interpellés en milieu de semaine dernière par les gendarmes de la brigade de recherches. Ils sont suspectés d’avoir importé environ 400 grammes d’ice au cours de trois voyages à Hawaii, en février et mars 2019.

Le Tahiti Nui, dernier espoir pour Maupiti

À Maupiti, l’arrivée de la flottille administrative le "Tahiti Nui" est un véritable bol d’air frais pour la population. Lors de son passage sur l’île, le navire débarque près de 400 tonnes de marchandises au total. De quoi subvenir aux besoins des habitants pendant près d’un mois, le temps que met le navire avant de refaire escale à Maupiti et ce, dans le meilleur des cas…

Les gagnants du jeu concours « écomobilité au Fenua »

La remise des prix du jeu concours "écomobilité au Fenua", clôturant la 19ème édition de la semaine européenne de la mobilité, a eu lieu mardi après-midi au fare pote'e de l'Assemblée de la Polynésie française (APF), en présence de représentants du ministère des Grands travaux.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV