vendredi 23 octobre 2020
A VOIR

|

Euromillions : Une cagnotte record de 22,6 milliards de Fcfp

Publié le

Elle fait rêver. La cagnotte de l’Euromillions de ce mardi a atteint le plafond de 22,6 milliards de Fcfp. Les joueurs se dépêchent de valider leur grille dans l’espoir de décrocher le jackpot. Celui-ci sera remis en jeu cinq fois avant d’être redistribué s’il ne ressort aucun grand gagnant.

Publié le 23/09/2019 à 19:09 - Mise à jour le 24/09/2019 à 13:03
Lecture < 1 min.

Elle fait rêver. La cagnotte de l’Euromillions de ce mardi a atteint le plafond de 22,6 milliards de Fcfp. Les joueurs se dépêchent de valider leur grille dans l’espoir de décrocher le jackpot. Celui-ci sera remis en jeu cinq fois avant d’être redistribué s’il ne ressort aucun grand gagnant.

La Pacifique des Jeux attend entre 35 000 à 40 000 joueurs pour le tirage Euromillions de demain. Et pour cause, la cagnotte a atteint le montant record de 22,6 milliards de Fcfp. « C’est un plafond qui va être rejoué jusqu’à ce qu’il soit gagné. Donc on va le rejouer cinq fois. Et si au cinquième tirage consécutif, -le premier étant demain, on arriverait au mardi 8 octobre- il n’était pas remporté, à ce moment-là, le montant de 22,6 milliards de Fcfp serait redistribué sur le premier rang de gain inférieur qui a un moins un gagnant » explique Guillaume Reynaud, directeur commercial et marketing de la Pacifique des Jeux.

Il est rare que l’Euromillions atteigne ce plafond. Mais il a déjà porté chance à un Polynésien par le passé. « Il y a eu un tirage le 17 novembre 2006, si ma mémoire est bonne, où il y a eu 20 gagnants, puisque personne n’avait trouvé la bonne combinaison, on était allés au rang du dessous et il y avait eu 20 gagnants qui s’étaient partagés chacun 1,150 milliard de Fcfp. Et parmi ces 20 gagnants, on a eu le bonheur d’avoir un joueur polynésien » précise Guillaume Reynaud.

Les joueurs ont jusqu’à mardi 8 h 30 pour valider leurs grilles. Et si chacun mise ce qu’il peut, au final, le but est le même : « Tout le monde rêve. Un montant pareil, c’est un changement de vie, c’est réaliser ses rêves les plus fous. Il y autant de joueurs qu’il y a de rêves. (…) C’est rare d’avoir un tel montant en jeu, donc je crois que tout le monde a envie de tenter sa chance » conclut le directeur.

infos coronavirus