lundi 14 juin 2021
A VOIR

|

Etat de calamité naturelle déclaré pour Teva i Uta et Hitia’a O Te Ra

Publié le

Publié le 09/05/2017 à 13:19 - Mise à jour le 09/05/2017 à 13:19
Lecture 2 minutes

De fortes pluies se sont abattues sur les communes de Hitia’a O Te Ra et Teva I Uta, dans l’archipel des îles de la Société, le jeudi 30 mars 2017 et le vendredi 31 mars 2017. Ce phénomène météorologique exceptionnel a provoqué des crues, des inondations et des dégâts causés aux habitations.

Le Conseil des ministres a donc décidé de constater l’état de calamité naturelle des sinistres occasionnés par ces fortes pluies, à ces dates, sur les communes de Hitia’a O Te Ra et Teva I Uta, dans l’archipel des îles de la Société.

« Nous sommes entrés en phase d’indemnisation, par les aides multiples prévues par le gouvernement, mais nous avons besoin de cette reconnaissance en terme de calamité naturelle pour octroyer ces aides. » , explique Jean-Christophe Bouissou, porte-parole du gouvernement. « Nous allons tenir à la fin de cette semaine, une nouvelle commission des aides aux sinistrés, que ce soit en matière  de logement, d’agriculture, ou économique ».

 

Autres points abordés:
– Conférence annuelle du service public le 23 mai
– Projet de loi du Pays sur les formalités par voie électronique
– Teva i Uta et Hitia’a O Te Ra : état de calamité naturelle pour les intempéries des 30 et 31 mars
– Point sur l’emploi au 4ème trimestre 2016
– Attribution d’aides financières pour les entreprises
– Projet de délibération portant modification n° 2 du budget général de la Polynésie française
– Projet de délibération portant modification n° 2 du budget des comptes spéciaux
– Séminaire régional sur l’environnement
– Retrait de l’arrêté de nomination de la SCP Office d’huissiers de justice Despoir-Buttard
– Etat prévisionnel des recettes et des dépenses de l’OPH
– La pratique de la conduite accompagnée accessible à 15 ans
– Ouverture d’un concours d’assistants sociaux éducatifs
– CHPF : recrutement d’un médecin oncologue
– Attribution de subventions de fonctionnement en faveur des établissements d’enseignement de la Polynésie française

 

infos coronavirus