vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Et le haut débit fut… ou presque, à Rangiroa

Publié le

Publié le 22/12/2018 à 9:22 - Mise à jour le 22/12/2018 à 9:22
Lecture 2 minutes

Depuis mardi, l’agence OPT de Avatoru, à Rangiroa, croule sous les demandes d’abonnement Internet. “On constate une réelle augmentation des demandes de migration déjà vers les forfaits basiques et des nouvelles demandes d’abonnement à la fibre optique, explique Tetua Tinomana, le chef d’agence. On ne peut pas encore estimer pour le moment, mais c’est sûr qu’on a eu plus de 30 demandes, ce qui est beaucoup en une semaine.”
 
Pour Valérie Maraeura, l’une des 3 000 âmes de cet atoll, “par rapport à l’année dernière, il y a eu beaucoup de choses qui ont changé pour le Net”. “Il est plus rapide que son ombre, ironise-t-elle. Pour pouvoir parler avec la famille à l’extérieur, c’est super.”
 
Ce désenclavement numérique facilite également les démarches administratives dans les mairies, qui peuvent maintenant recevoir facilement des documents du haut-commissariat ou encore du Trésor Public.
 
Mais cette joie de l’arrivée du haut débit n’est pas encore partagée par toute l’île. En effet, certaines zones restent encore à être connectées. Ce que regrette Gérard Garcia, le directeur de l’hôtel Kia Ora.
 
“La plus grosse plainte qu’on a dans l’hôtel, c’est l’Internet, confie-t-il. Et on perd énormément de réservations parce qu’il y a des clients qui ne viennent pas du tout à cause de ça. Ou ils apprennent que la connexion est tellement mauvaise qu’ils ne peuvent pas travailler, parce qu’il y a quand même des clients qui travaillent pendant leur séjour.”
 
Mais Tetua Tinomana, le chef de l’agence OPT de Avatoru, se veut rassurant. “Dans la courant de l’année 2019, toute l’île de Rangiroa devrait être raccordée à la fibre optique.”
 

Rédaction web avec Jeanne Tinorua

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV