A VOIR

|

Essais nucléaires en Polynésie : nouveau point d’avancement sur l’ouverture des archives

Publié le

Actuellement en métropole, l'inspectrice d’académie et représentante d'Édouard Fritch Yvette Tommasini se rendra au Service Historique de la Défense pour faire un point d’avancement sur l’ouverture des archives, selon un communiqué du Ministère des Armées.

Publié le 17/11/2022 à 11:15 - Mise à jour le 25/11/2022 à 16:14
Lecture < 1 min.

Actuellement en métropole, l'inspectrice d’académie et représentante d'Édouard Fritch Yvette Tommasini se rendra au Service Historique de la Défense pour faire un point d’avancement sur l’ouverture des archives, selon un communiqué du Ministère des Armées.

Le Président de la République Emmanuel Macron avait reconnu, dans son discours de Papeete du 28 juillet 2021, la dette de la Nation à l’égard de la Polynésie française pour avoir abrité les essais nucléaires. Il avait notamment demandé à ce que les archives s’ouvrent, à l’exception de celles contenant des informations proliférantes.

Une commission dédiée, pilotée par le ministère des Armées, à vocation interministérielle et associant les représentants de la Polynésie française a été constituée à cet effet. Elle s’est déjà réunie à deux reprises, en octobre 2021 et février 2022.

Lire aussi : Les enseignants se forment au fait nucléaire

Yvette Tommasini poursuivra ensuite sa visite à l’ECPAD à Ivry sur Seine, où elle assistera à deux présentations. Une première concernera la plateforme ImagesDéfense où sont mises en ligne les archives audiovisuelles. La seconde présentation portera sur la page Mémoire des Hommes dédiée aux essais nucléaires permettant de suivre le processus d’ouverture des archives et de prendre connaissance des ressources historiques disponibles.