lundi 6 juillet 2020
A VOIR

|

Erwan Covic, du théâtre au monastère de Shaolin

Publié le

Erwan Covic, vingtenaire, vient de revenir vivre en Polynésie après trois ans en Chine. Trois années qu’il a passées auprès des moines de Shaolin pour se perfectionner au kung-fu mais aussi à la méditation. Une expérience dont il revient changé.

Publié le 05/10/2019 à 16:02 - Mise à jour le 07/10/2019 à 9:05
Lecture 2 minutes

Erwan Covic, vingtenaire, vient de revenir vivre en Polynésie après trois ans en Chine. Trois années qu’il a passées auprès des moines de Shaolin pour se perfectionner au kung-fu mais aussi à la méditation. Une expérience dont il revient changé.

Il se rêvait acteur de film d’action mais a brusquement décidé de changer de voie. Après plusieurs années à étudier le théâtre au célèbre cours Florent à Paris, Erwan Covic décide de s’envoler pour la province du Henan où se trouve un monastère Shaolin. Une expérience qui devait être de courte durée.

« Je voulais partir un an, m’entraîner dur pour être super baraque et faire des films d’action, au final j’ai découvert quelque chose de beaucoup plus fort, de plus important pour moi avec la philosophie zen. J’ai donc décidé d’arrêter de faire l’acteur. Maintenant je joue mon propre rôle dans la vraie vie » sourit le jeune homme.

Au lieu d’une année, il en passera finalement trois à suivre les enseignements des moines guerriers. Lui qui a pratiqué durant des années le kung-fu, dans son enfance. Et son profil particulier a même attiré l’attention de la télévision chinoise qui l’a recruté pour un film promotionnel.

Mais l’enseignement Shaolin, ce n’est pas du cinéma. Son quotidien, c’était 8 heures d’entraînement physique, suivies de séances de méditation, de calligraphie et de mandarin. Car rejoindre les moines Shaolin, c’est avant tout adopter une philosophie de vie.

« Kung fu, ça veut dire accomplissement de soi, maîtrise de soi. Pour devenir maître, il faut s’entraîner beaucoup, et maître de soi, il faut vivre toute une vie » souligne Erwan Covic. A 27 ans, il a eu besoin de retrouver ses racines polynésiennes. Il vient donc de reposer ses valises au fenua.

« J’aurais pu rester un deux ans dix ans, toute ma vie à apprendre, je me suis dit il faut que je rentre et que je commence à partager, et j’ai toute la vie pour continuer d’apprendre » justifie le jeune homme. Son prochain objectif : enseigner le kung-fu à Tahiti, voire même monter un centre culturel Shaolin, le premier de la zone Pacifique.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Opération de nettoyage des plages aux Tuamotu-Gambier

Le ministère en charge de l'Environnement réalise depuis 2016 des opérations de nettoyage des plages d'îles situées aux Tuamotu-Gambier, avec la participation...

Une fresque géante au lycée professionnel d’Uturoa

Après plusieurs mois de confinement, les élèves de trois classes du lycée professionnel d’Uturoa ont réussi en un temps record la réalisation d’une fresque murale. Une œuvre géante qui s’appuie sur la "cohésion sociale", et qui a été inaugurée en présence des autorités de l’île.

Le forum économique Asie-Pacifique 2021 sera virtuel (Nouvelle-Zélande)

L'édition 2021 du forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), prévue à Auckland, sera virtuelle en raison des risques que présentent les voyages en période de pandémie, a annoncé mardi la Nouvelle-Zélande, pays hôte.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV