fbpx
vendredi 22 novembre 2019
A VOIR

|

Ericka Bareigts fait la tournée des quartiers sinistrés

Publié le

Publié le 16/02/2017 à 15:47 - Mise à jour le 16/02/2017 à 15:47
Lecture 2 minutes

Arrivée de la délégation dans le quartier Tenaho. Un des plus touchés par les intempéries du 21 et 22 janvier. Ericka Bareigts est accueilli par le Président du pays. Edouard Fritch a tenu à partager avec la ministre quelques témoignages de familles sinistrés.

Nadia qui a sauvé toute sa famille, lors des dernières intempéries a été présentée à la ministre. “Je suis très émue et très contente de la voir. c’est la première fois que je vois une ministre qui se déplace pour nous voir.”

Le ministère des outre mer avait annoncé la semaine dernière l’augmentation du fond de secours en extrême urgence. De 23.9 millions, il passe désormais à près de 36 millions. Quant au second volet, Ericka Bareigts annonce réduire le délai d’indemnisation des victimes : “L’Etat est là où il doit être. Auprès du gouvernement que l’on soutient. Ce qui s’est passé, me concerne et me touche. Vu l’urgence de la situation, nous allons débloquer très rapidement des fonds, car derrière tout cela, il y a des familles qui attendent”.

Direction le centre d’hébergement mis en place depuis les intempéries au Temple protestant Thabor. Ericka Bareigts est accueilli jusque dans la salle omnisport où loge les familles sinistrées. Après un repas offert par la ministre, la tournée des familles sinistrées continue à Mahina dans la vallée de Ahonu.

Pour Damas Teuira, cette visite est une opportunité afin de montrer à la ministre ce qui se passe dans la vallée de Ahonu. “Aujourd’hui nous nous trouvons dans la vallée de Ahonu et c’est bien que la ministre voit de quelle manière nous avons été réactifs que l’on s’est mobilisé et que l’on a fait preuve de solidarité. Nous avons pu rétablir l’alimentation en eau et l’électricité et aujourd’hui nous nous attelons à réparer ce qui peut l’être au niveau des maisons afin de ramener tout le monde chez soi.”

 

Rédaction Web avec Sophie Guébel et Esther Parau-Cordette

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un premier marché sans sacs plastique à Raiatea

L’opération Nana Sac Plastique s’exporte dans les îles : des étudiants en BTS du lycée d’Uturoa ont organisé le premier marché sur ce thème à Raiatea. Un projet scolaire et environnemental pour sensibiliser la population à troquer les sacs plastique contre des paniers en fibres naturelles.

Air Moorea : Pour les familles, les témoins-experts sont...

Le procès du crash d’Air Moorea vient de reprendre après un week-end de pause. Comme en fin de semaine, des témoins-experts cités par la défense sont venus à la barre pour mettre en doute la rupture du câble de gouverne en vol comme facteur explicatif de l’accident. Des conclusions jugées partiales pour les familles des victimes qui s’en indignent.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X