dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

Épidémie de diarrhée aigüe : les crèches et garderies s’organisent

Publié le

Publié le 24/08/2015 à 12:59 - Mise à jour le 24/08/2015 à 12:59
Lecture 2 minutes

Dans les crèches et garderies, on s’organise pour lutter contre la propagation des maladies. À Pirae, la directrice de l’établissement Tamahere ne prend aucun risque. « Le principe sur la crèche de Pirae est d’appeler les parents pour qu’ils viennent récupérer leur bébé parce que surtout quand c’est une gastro-entérite qui commence, c’est hyper contagieux, et pour les enfants, et pour le personnel. »

Il y a un mois, la crèche a dû fermer ses portes pendant plusieurs jours. « Il y a eu quand même 4 à 5 cas de diarrhée avec vomissement à la crèche. Nous avons profité d’un long week-end pour fermer la crèche. Nous avons dû acheter des produits bactéricides, fongicides et autres pour nettoyer les sols, nettoyer les murs. Même si les produits sont compatibles avec l’accueil des petits, il a fallu demander aux parents de les garder chez eux », raconte la directrice. 

Elle rappelle qu’une diarrhée doit être soignée au plus vite, surtout chez les plus jeunes. « Lors d’une gastro avec diarrhée et vomissement, surtout chez les petits, chez les bébés, ils perdent très vite du poids. S’ils perdent plus de 10% de leur poids, ils peuvent être hospitalisés. Donc c’est important de prendre ça très vite, de ne pas prendre ça à la légère. D’organiser les repas, de faire des repas anti-diarrhéiques et de voir le médecin le plus tôt. C’est le mieux pour les petits », conseille-t-elle. 

Rédaction Web (Interview : Esther Parau Cordette)

Hina, directrice de la garderie Tamahere à Pirae

Les recommandations de la veille sanitaire

infos coronavirus