lundi 23 septembre 2019
A VOIR

|

Entrainés à détecter l’ice

Publié le

Gendarmerie, police et douane sont pourvues de brigades de maitres-chiens pour lutter contre la propagation de stupéfiants. Si jusqu'ici cette brigade était surtout formée à la détection de pakalolo, elle est désormais capable de détecter la moindre trace d'ice. Une équipe de la police néo-zélandaise est venue tout spécialement pour les former.

Publié le 31/08/2019 à 10:45 - Mise à jour le 03/09/2019 à 9:50
Lecture 1 min.

Gendarmerie, police et douane sont pourvues de brigades de maitres-chiens pour lutter contre la propagation de stupéfiants. Si jusqu'ici cette brigade était surtout formée à la détection de pakalolo, elle est désormais capable de détecter la moindre trace d'ice. Une équipe de la police néo-zélandaise est venue tout spécialement pour les former.

Désormais ces chiens pourront détecter n’importe quelle quantité d’ice dissimulée dans des bagages, des colis ou sur des voyageurs, même la plus infime. Durant 15 jours, des policiers néo-zélandais expert en la matière sont venus former ces brigadiers et leurs chiens. Confrontés depuis plus longtemps que la Polynésie au trafic d’ice, ils ont acquis une technicité qu’ils ont transmis à ces maitres-chiens.

Le chien a un odorat quatre cent fois supérieur à celui de l’homme, ce qui représente un atout important pour les pouvoirs publics. L’ice émet une odeur imperceptible par l’homme, cependant un chien bien entraîné arrivera à la détecter.

Les saisies se multiplient, toutefois le trafic n’est pas endigué, tous les moyens d’introduction de cette drogue doivent être surveillés. Grâce à cette nouvelle formation, ces chiens seront capables de la détecter même si elle entre sur le territoire, par la voie postale.

L’ice est vendue entre 150 000 F et 200 000 F le gramme. Ce marché illicite attire les convoitises. L’an dernier 122 personnes ont été jugées pour trafic de méthamphétamine.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires