jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

En rééducation après avoir été gravement touché par la Covid, il témoigne

Publié le

Un sexagénaire a contracté une Covid fulgurante. Il ne s’attendait pas à un tel impact de la maladie. Depuis un mois, il n’a plus revu sa famille. Toujours alité au centre de rééducation Te Tiare, il a accepté de revenir pour TNTV sur cette descente aux enfers, afin de sensibiliser sur cette maladie :

Publié le 05/09/2021 à 11:25 - Mise à jour le 05/09/2021 à 17:21
Lecture < 1 min.

Un sexagénaire a contracté une Covid fulgurante. Il ne s’attendait pas à un tel impact de la maladie. Depuis un mois, il n’a plus revu sa famille. Toujours alité au centre de rééducation Te Tiare, il a accepté de revenir pour TNTV sur cette descente aux enfers, afin de sensibiliser sur cette maladie :


“Moi, la Covid, au départ, quand j’en entendais parler, je me disais que c’était comme une grippe normale, peut-être un peu plus difficile se souvient Emile (nom d’emprunt). Mais ce n’est pas du tout ça concède-t-il aujourd’hui. C’est atroce, on perd le contrôle littéralement, par moment. Ce qui est difficile, c’est d’être complètement à plat, de ne plus rien ressentir, d’être un moins que rien”.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Le sexagénaire, en rééducation au centre Te Tiare, n’a pas vu sa famille depuis un mois : “c’est ce qui me manque le plus”. Et lui qui était opposé à la vaccination, le regrette aujourd’hui : “Au départ, j’étais contre le vaccin, je suis contre tous ces trucs-là… J’ai peut-être tort. Mais si c’était à refaire, je me ferai vacciner. Il y a ceux qui sont pour, il y a ceux qui sont contre, il y a ceux qui pensent qu’on n’a pas assez de recul pour voir si c’est efficace ou pas… C’est vrai, personnellement, c’est pour ça que je ne voulais pas faire le vaccin. Parce que je disais que ce n’était pas possible qu’en 6 mois on trouve le vaccin, mais vu ce que j’ai passé, je pense qu’il faut y aller, il faut se faire vacciner”.

Rédigé par

infos coronavirus