samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

En quelques heures ils ont tout perdu

Publié le

Publié le 05/03/2017 à 17:02 - Mise à jour le 05/03/2017 à 17:02
Lecture 2 minutes

Mareva revient pour nous sur ce drame « Ce samedi là, il a beaucoup plu. A deux heures du matin, notre maison a été envahie par une vague de boue ». Surpris, Mareva et Tutururai n’ont pu que s’enfuir sans rien emporter de leurs affaires.

La vague de boue d’une hauteur atteignant plus d’un mètre cinquante, charriant cailloux et branches d’arbres a tout balayé sur son passage.

Ce couple a non seulement perdu sa demeure et tout ce qu’elle contenait, mais il a perdu aussi son moyen de subsistance. Son faa’apu, entièrement dévasté par la boue. « On a perdu aussi nos animaux, relate Mareva, nos canetons, il n’en reste plus qu’un, des canards, des cochons et des chats ».

Environ quatre semaines après les faits, le service de l’Equipement est passé dans le quartier Cadousteau pour estimer les dégâts provoqués sur les berges de la rivière.

« Lorsque j’ai vu Luc Faatau, je l’ai interpellé pour lui montrer les dégâts chez moi. Il m’a répondu qu’il n’était pas venu pour évaluer les dégâts domestiques mais pour la rivière. »  Cruelle déconvenue pour Mareva qui a du mal à se remettre de cette nuit. « C’est encore dur, c’est encore présent dans ma tête. »

Sur les aides qu’ils ont recu, Mareva n’est pas vraiment tendre. A part Rima Taure’a qui se démène pour eux, la commune ne fait pas grand chose. « Ils passent souvent, mais on ne voit rien venir. » Lapidaire.

Tom Tefaaora de l’association Rima Taure’a passe pour la troisième fois apporter des denrées alimentaires à ce couple sinistré. « On leur apporte ce dont ils ont besoin, des produits PPN et un four pour faire cuire tout cela. On fait cette opération en même temps que le défi qu’Ismael Huukena réalise, à savoir le tour de l’île à la nage, et grâce à son action, notre association récolte des dons en faveurs des sinistrés des intempéries ».

Si vous voulez aider en fonction de vos moyens ceux qui comme Mareva et Tutururai Amo on tout perdu, contactez Tom Tefaaora de l’association Rima Taure’a au 89.70.99.88. toute aide est la bienvenue.
 

Rédaction Web avec Brandy Tevero

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.