mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

En Polynésie, la crème solaire bientôt interdite sur certains sites touristiques ?

Publié le

Publié le 13/02/2019 à 14:45 - Mise à jour le 13/02/2019 à 14:45
Lecture < 1 min.

Après les Palaos et Hawaii, bientôt la Polynésie ? C’est en tous les cas que souhaiterait Nicole Bouteau. La ministre du Tourisme a déclaré « souhaiter développer un tourisme qui n’affecte pas notre environnement » et ce, en attendant qu’une réglementation sur la question soit en vigueur. Un réglementation que prépare actuellement le ministère de l’environnement.

Nicole Bouteau présentera en avril une modification des règlements intérieurs des sites gérés par le service du tourisme, et notamment ses accès publics à la mer et les sentiers de randonnées aquatiques, au nombre de 4 actuellement, dont 2 à Tahiti, 1 à Bora Bora et 1 à Rangiroa. L’utilisation de « crèmes solaires bio » restera possible.

Certains composants des crèmes solaires sont nocifs pour les récifs coralliens qui abritent environ 30% des espèces marines connues à ce jour. Plus de 500 millions de personnes en dépendent directement à travers le monde, pour la pêche, le tourisme ou la protection des côtes contre l’érosion.

Actuellement, en Polynésie, la marque Druidesse propose des crèmes solaires et des wax pour le surf naturelles fabriquées localement avec des ingrédients locaux, et qui sont respectueuses de l’environnement.

Rédaction web avec Tamara Sentis

infos coronavirus