vendredi 3 juillet 2020
A VOIR

|

En métropole, en Italie, en Belgique… la perte de poids de Miss Tahiti fait le buzz

Publié le

Publié le 30/11/2018 à 17:12 - Mise à jour le 07/02/2020 à 10:58
Lecture 2 minutes

Depuis la parution d’un article de l’Agence France Presse (AFP), l’histoire de Vaimalama Chaves est dans tous les médias people, de métropole jusqu’en Italie. 
Quelques semaines avant cet article, Tahiti Nui télévision réalisait un reportage dans lequel notre Miss Tahiti nous racontait son parcours. La belle a perdu 10 kg en 4 ans puis 10 de plus avant de se lancer dans l’aventure Miss Tahiti… et de décrocher la couronne. 

>>> Lire aussi : Vaimalama : l’histoire d’un défi de poids

Elle est une des favorites au concours Miss France et pourtant. Miss Tahiti a dû batailler pour avoir ce corps de rêve. « Il y a eu des surnoms qui m’ont particulièrement touchée, tels que « le monstre » ou « t’es grosse, t’es moche, dans la vie y’a des gagnants et des perdants, et je ne veux pas de perdants dans ma famille » (…) quand on est en pleine construction identitaire, c’est vrai que ce n’est pas évident à assumer, mais aujourd’hui je suis reconnaissante d’avoir vécu ça pour être capable d’encaisser et d’être plus forte », confiait Vaimalama à Tahiti Nui Télévision. 

> Son histoire, dans un média italien

Aujourd’hui l’histoire atypique de notre reine de beauté fait le tour du monde : le Coriere dela siera, un media italien, Le Parisien en France, People, Paris Match, Public, Voici, CNews… 
Si Vaimalama ne remporte pas la couronne de Miss France le 15 décembre prochain en métropole, nul doute qu’elle restera dans les mémoires. 

L’élection de Miss France 2019 sera diffusée en direct sur votre chaîne Tahiti Nui Télévision le 15 décembre. 

Rédaction web 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Second tour des municipales : Teura Iriti à Arue,...

Pas de déferlante rouge, mais des surprises et du changement pour ce second tour des élections municipales qui avait lieu 3 mois après le premier tour. Une élection perturbée par la crise liée au Covid-19.

La pandémie « est loin d’être finie » et « s’accélère », avertit...

La pandémie de Covid-19, qui vient de franchir deux seuils symboliques, plus d’un demi-million de morts et dix millions de cas, "est loin d'être finie" et "s'accélère" même, a averti lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant le monde à se mobiliser dès à présent sans attendre un vaccin.

Essais nucléaires, 54 ans après : une situation « dramatique et...

Ce jeudi 2 juillet marque le 54ème anniversaire du premier tir des essais nucléaires en Polynésie. L’association 193 s’est réunie pour un sit-in devant le haut-commissariat. Une manifestation en mémoire des victimes des essais nucléaires et pour que justice soit rendue.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV