mercredi 3 mars 2021
A VOIR

|

En images, le nouveau circuit d’arrivée internationale de l’aéroport

Publié le

Publié le 20/03/2018 à 15:17 - Mise à jour le 20/03/2018 à 15:17
Lecture 3 minutes

LA société Aéroport de Tahiti (ADT) mise sur l’identité polynésienne pour séduire les passagers dès la sortie de l’avion. La traditionnelle scène pour le groupe musical s’embellit de végétation et de unu.
 

Avant le contrôle des passeports, les passagers retrouve une exposition d’arts mise en vitrine par l’équipe du musée de Tahiti et des îles. 

Eric Dumas, directeur de ADT explique : 

« On a voulu que le passager soit saisi dès sa descente d’avion par la culture polynésienne, par le mana. »

Depuis 2011, ADT a investi 4,3 milliards de francs dans le réaménagement de la plateforme aéroportuaire de Tahiti Faa’a.   

Le contrôle effectué, les voyageurs récupèrent les bagages dans une salle plus grande.

« La première chose que nous avons fait c’est étendre la surface disponible pour les passagers lorsqu’ils récupèrent leur bagage. Nous avons augmenté de 300 mètres carré la surface disponible. ​»

Avec ces travaux, la capacité opérationnelle de restitution des bagages a augmenté. Cette salle permet de traiter deux vols long courriers simultanément.

La mise à niveau des infrastructures permet de s’aligner sur le niveau international et d’envisager le développement futur de l’aéroport. 

Concession de l’aéroport : ADT candidat à sa succession

Le contrat de concession annulé, l’Etat a lancé un appel à manifestation d’intérêt d ’investisseur. ADT se porte candidat à sa succession.

 En réinvestissant la quasi-totalité de ses résultats dans l’amélioration des infrastructures de l’aéroport, l’entreprise veut défendre son modele économique. ADT compte dépasser l’an prochain les deux millions de passagers sur ses quatre sites. 
 

infos coronavirus