dimanche 28 février 2021
A VOIR

|

En images : la remise de médaille pour acte de courage et de dévouement

Publié le

Publié le 26/10/2017 à 9:29 - Mise à jour le 26/10/2017 à 9:29
Lecture 4 minutes

Le discours du haut-commissaire René Bidal :

« Dès après la nuit terrible du 22 janvier, j’avais mesuré le comportement héroïque de certains résidents des vallées qui n’avaient pas hésité, au péril de leur vie, à permettre la mise à l’abri de malades, de personnes âgées ou d’enfants. Grâce à leurs interventions diligentes aucun mort ni blessé grave n’est à déplorer.
C’est donc avec émotion, bonheur et reconnaissance que je vais procéder à la remise de médailles pour acte de courage et de dévouement. Il s’agit de mettre à l’honneur ces actes spontanés de solidarité qui se sont manifestés avec le cœur et sans compter en attendant l’arrivée des professionnels des secours.
Bien sûr, je suis bien conscient que de très nombreux autres gestes de solidarité, de soutien et d’aide ont été réalisés, lors de ces événements, par beaucoup d’anonymes et des congrégations religieuses qui ont permis de mettre des familles entières à l’abri. Cette médaille exprime une gratitude tout particulière envers ceux qui ont risqué leur vie pour en sauver d’autres. Je souhaitais, au nom de l’Etat, leur exprimer ma profonde reconnaissance.
Cette cérémonie sera également l’occasion de distinguer un agent de la police technique et scientifique, affecté en Polynésie française, qui s’était particulièrement investi dans l’enquête lors de l’attentat de Nice, en juillet 2016 et qui a côtoyé l’indicible. »

 

Frédéric POROI
Le 22 janvier 2017, à 3h30, à Mahina, Frédéric POROI s’est illustré en portant secours à une victime qui suite à un glissement de terrain avait une jambe ensevelie et souffrait d’une fracture ouverte. Frédéric POROI fut le premier à intervenir en creusant pour la dégager. Il s’est mis en danger car, à tout instant, un talus fragilisé par les inondations pouvait s’effondrer sur lui. Frédéric POROI a ensuite aidé les secours à conditionner la victime, qui fut transportée  au centre hospitalier et il est resté aux côtés des pompiers pour participer au dégagement de l’éboulement, lequel obstruait la circulation.

René KAIMUKO
René KAIMUKO, pour avoir participé au sauvetage d’une personne à mobilité réduite immobilisée dans son habitation partiellement effondrée et inondée par plus d’un mètre d’eau et de boue, dans la vallée de Tenaho. La victime a été sauvée de la noyade et mise en sécurité par René KAIMUKO jusqu’à l’arrivée des secours.

Tauhiti TEHEI
Tauhiti TEHEI, pour le sauvetage de plusieurs familles du quartier Maere. Constatant la montée rapide des eaux, Tauhiti TEHEI a pris l’initiative de casser le cadenas d’une porte permettant d’accéder à l’étage de l’épicerie du quartier et a ainsi pu mettre en sécurité plusieurs familles du quartier Maere. Il a notamment préservé de nombreux enfants d’un risque de noyade.

Moïse TAMARII
Bénévole dans une association de secourisme, Moïse TAMARII s’est spontanément présenté aux sapeurs-pompiers de Pirae pour contribuer aux opérations de secours. De l’aurore à la tombée de la nuit du 22 Janvier, son action a largement concouru au sauvetage de nombreux habitants de la vallée de Tenaho.

Nadia TEFAAANA épouse TOOMARU
Nadia, Urarii TEFAAFANA épouse TOOMARU, pour son dévouement auprès des familles vivant dans le quartier Bennett à Hamuta, lourdement affectées par les crues provenant de la vallée Hamuta.
 

Cédric PONS
La médaille pour acte de courage et de dévouement, au titre de la promotion exceptionnelle «Attentats 2016 », est décernée à Cédric PONS en  reconnaissance d’un investissement et d’un professionnalisme majeurs manifestés lors de l’enquête sensible de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016.

infos coronavirus