lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

En 2018, les prix sur les produits alimentaires et les boissons non alcoolisées ont baissé de 3%

Publié le

ÉCONOMIE - Sur l’année passée, les prix ont diminué de 0,7% en lien principalement avec une baisse des prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées. En revanche, pour les transports et le logement, les prix sont en hausse. Décryptage.

Publié le 23/05/2019 à 14:54 - Mise à jour le 20/06/2019 à 15:27
Lecture 3 minutes

ÉCONOMIE - Sur l’année passée, les prix ont diminué de 0,7% en lien principalement avec une baisse des prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées. En revanche, pour les transports et le logement, les prix sont en hausse. Décryptage.

Dans son dernier rapport sur l’indice des prix à la consommation, l’Institut de la Statistique de Polynésie française (ISPF) fait état d’une baisse de 3% des prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées en 2018.

Le principal facteur de cette diminution est le prix des produits de la mer, soit 16,8% de baisse entre 2017 et 2018 dû à un approvisionnement plus régulier des poissons du large et du lagon sur les étals.

L’autre diminution des prix constatée est celle sur les viandes et les légumes. Les prix ont baissé de 2% en moyenne en 2018.

Enfin, du côté des communications, les tarifs ont diminué de 5% en 2018 grâce à la concurrence entre opérateurs.

Mais du côté des consommateurs, cette baisse des prix n’a pas été perçue, les prix restent variables selon eux : « Cela dépend des produits, car certains ont augmenté comme le riz. (…) Après, ça dépend aussi des magasins qui ne vendent pas tous au même prix, je trouve que ce n’est pas normal » nous dit Victoire. « Je trouve que le prix pour le poulet a bien baissé.  C’est une bonne chose, surtout pour les gens qui ont une grande famille. Il y a eu beaucoup de changements niveau prix en 2018, mais pas sur l’alcool et la cigarette où ça a augmenté » nous dit encore Jenny.

Des augmentations, il y en a eu surtout du côté des transports. En 2018, les prix étaient en légère hausse, soit 0,3% en moyenne. Une progression qui résulte des revalorisations successives des prix des carburants.

Les prix des logements augmentent plus fortement : + 1,2%. Enfin, les loyers d’habitations : + 2,6%. Une hausse conséquente en comparaison à 2017 où la hausse n’était que de 0,5%.

Télécharger le bilan de l’ISPF :

infos coronavirus