vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Edouard Fritch : « Il ne s’agit en rien d’opposer les religions »

Publié le

Publié le 15/11/2015 à 15:28 - Mise à jour le 15/11/2015 à 15:28
Lecture < 1 min.

Le président du Pays explique que la priorité est de bien informer la population : « sur les origines de ce qui se passe aujourd’hui. Il ne s’agit en rien d’opposer les religions entre elles, mais qu’il s’agit bien d’une guerre avec à l’origine des populations des peuples qui veulent s’imposer, des peuples qui utilisent la violence pour lutter contre ceux qui n’épousent pas leurs idées, contre ceux qui ne pensent pas comme eux« .

Concernant la COP21 qui est maintenue à Paris en décembre prochain, Edouard Fritch est confiant :  » je crois qu’effectivement ils vont réduire le format des manifestations, c’est tout à fait normal parce qu’il faudra beaucoup de monde puisqu’il y a beaucoup de chefs d’État étranger à Paris sous la responsabilité du président de la République. Mais la COP21 se réunira même en format réduit. La rencontre avec les Océaniens est toujours prévue. Donc oui, j’irais et j’ai confiance. »

Le président est moins confiant à propos de la sécurité en Polynésie et préfère rester vigilant malgré l’éloignement avec la métropole. Il explique :  » tout le week-end, je me suis posé la question : avec les moyens dont ils disposent. Vous avez vu qu’en métropole même ce ne sont pas des étrangers qui sont venus créer ces attentats … Mais bien des jeunes métropolitaines de la banlieue métropolitaine qui sont à l’origine de ce qui se passe aujourd’hui. On peut se poser la question : même loin sommes nous a l’abri de cela ? »

Rédaction web ( Interview de Laure Philiber)

infos coronavirus