mardi 19 octobre 2021
A VOIR

|

Edouard Fritch et Oscar Temaru visitent le chantier de l’immeuble Tua Rata

Publié le

Publié le 18/12/2016 à 14:29 - Mise à jour le 18/12/2016 à 14:29
Lecture 2 minutes

Débuté en novembre 2015, après quelques difficultés rencontrées lors des travaux de fondations, le chantier de Tua Rata est désormais sur les rails. Le gros-œuvre a démarré en octobre et devrait être terminé en juillet 2017, pour une livraison de l’immeuble programmée en juillet 2018.

C’est une centaine d’ouvriers qui œuvre à la construction de cet immeuble qui comprendra un parc de stationnement en sous-sol sur 2 niveaux totalisant 166 places de stationnement, ainsi qu’un centre de tri postal mécanisé. L’immeuble accueillera 110 agents de l’OPT et 216 salariés de la compagnie au Tiare. 

Oscar Temaru, maire de Faa’a voit la sortie de terre de ce bâtiment comme une aubaine pour sa commune. “Nous souhaitons que l’installation de l’OPT et d’ATN à Faa’a génère des emplois pour la commune. Certains ont déjà été embauchés par les entreprises qui travaillent sur le chantier”. A défaut d’embauche assurée, la commune touchera tout de même des centimes additionnels vu que ATN transfère son siège de Papeete à Faa’a.

Ce que confirme Edouard Fritch, président de la Polynésie. “Il s’agit ici de transférer une partie des activités d’ATN, la direction et les services administratifs et techniques. Désormais, ATN sera une entreprise déclarée à Faa’a et paiera ses deniers ici, à Faa’a. Concernant l’emploi, ATN et l’OPT viennent avec leur personnel. Il n’y a donc pas de créations de postes nouveaux prévus pour l’instant. Par contre, elle bénéficiera des centimes additionnels, comme j’aimerais en recevoir pour Pirae” déclare Edouard Fritch souriant, poursuivant, “La commune de Faa’a est une grande commune et a de gros besoins puisqu’il faut s’occuper de l’assainissement, des routes de pénétrations. Les deniers que va toucher la commune, seront destinés à réaliser les projets communaux.”
 

Rédaction Web avec Thomas Chabrol

Rédigé par

infos coronavirus