mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

Ecoles évacuées : tout risque d’effondrement écarté

Publié le

Deux écoles de la presqu’île une de Toahotu et l’autre de Vairao ont été évacuées d’urgence . En cause : des carreaux qui se sont misent à se soulever soudainement. Créant ainsi la panique, heureusement les élèves ont vite été pris en charge.

Publié le 03/07/2019 à 18:30 - Mise à jour le 11/07/2019 à 13:26
Lecture < 1 min.

Deux écoles de la presqu’île une de Toahotu et l’autre de Vairao ont été évacuées d’urgence . En cause : des carreaux qui se sont misent à se soulever soudainement. Créant ainsi la panique, heureusement les élèves ont vite été pris en charge.

Nous sommes mardi à l’école Potii de Vaira’o. Juste après la récréation, l’institutrice madame Marie-Reine Testevuide entend un bruit. Elle interroge ses élèves. Ils lui répondent que ce sont les carreaux du sol qui sont en train de se décoller. L’institutrice ne perd pas de temps. Elle décide d’évacuer sa classe et de lancer l’alerte : « La première pensée de toute personne c’est la sécurité des enfants. On est sortis, on a évacué les élèves. (…) Nous n’avons même pas pris nos affaires. je n’ai rien pris : ni sac, ni vini… J’ai prévenu ma collègue d’à côté. Le directeur s’est chargé de prévenir les autres », explique l’institutrice Marie-Reine Testevuide.

« La première pensée, c’est la sécurité des enfants »

Marie-Reine Testevuide, institutrice

Pour l’instant, la mairie a décidé de fermer l’établissement de Potii par mesure de sécurité mais également l’école de Toahotu Toerefau où des fissures ont été observées sous certains escaliers. La commune envisage déjà à des solutions pour la réintégration des élèves à la rentrée prochaine : « On a des solutions à court terme et à long terme : c’est de mettre en place une école provisoire assez rapidement. D’ici la rentrée. Et après, de voir une construction d’une autre école si c’est déclaré qu’on ne peut plus utiliser les bâtiments de Vairao et Toahotu », déclare Taputu Faana, conseiller municipal.

Lire aussi : Taiarapu Ouest : deux écoles évacuées en urgence

Ce mercredi matin, un expert et venu constater les dégâts. Tout danger d’effondrement est écarté, la thèse de secousse sismique également :  « Ces fissures seraient dues à un dysfonctionnement de la pose des carreaux qui fluctue avec le temps. Le bâtiment évolue avec le temps. Il a quand même 15 ans. Ce seraient les explications des experts », rapporte Hélène Fariki, directrice générale des services de la commune.

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.