jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Eat Me Tahiti : une plateforme de plus pour lutter contre le gaspillage alimentaire en Polynésie

Publié le

Ils sont jeunes et très sensibles à la préservation de l'environnement et à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Elina et Jérémy lancent la plateforme internet Eat Me Tahiti.

Publié le 15/04/2021 à 11:01 - Mise à jour le 15/04/2021 à 11:11
Lecture 2 minutes

Ils sont jeunes et très sensibles à la préservation de l'environnement et à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Elina et Jérémy lancent la plateforme internet Eat Me Tahiti.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est lancée ! Après Still Good, une autre plateforme est en train de se lancer : Eat me Tahiti. À l’origine du projet : Elina Rocheteau, 21 ans, et Jérémy Wan Der Heyoten, 23 ans.

Elina a travaillé 7 ans dans le milieu de la restauration. “J’ai fait des études en restauration et j’ai une formation de sommelière. J’ai pu voir, surtout en France, les erreurs créées. Ça peut être par exemple, un apprenti en cuisine qui va oublier des desserts au fond du frigo. Et en fin de journée on va jeter.”

Jeremy quant à lui, a fait un master en commerce international. Mais c’est dans le restaurant familial ici au fenua, qu’il a pu constater que rien n’était fait pour lutter contre le gaspillage. “Je viens de revenir et j’ai vu que rien encore n’était fait. (Ce projet), c’est vraiment notre manière d’apporter quelque chose pour le fenua, le préserver.”

Leur plateforme, qui sera lancée très prochainement, mettra en lien les commerçants et les consommateurs. Des “paniers surprise” seront proposés avec des produits arrivant en fin de DLC et qui se retrouvent souvent à la poubelle, alors qu’ils peuvent encore être consommés. “Ce sont souvent des aliments qui sont toujours de bonne qualité. C’est juste qu’en fin de journée, ils n’ont pas trouvé preneurs (…) Tout se passera sur la plateforme Internet. Les gens pourront commander leur panier surprise, explique Jérémy. Le panier surprise a été fait par le commerçant. Nous, on passe avant pour vérifier les paniers (…) On indiquera ce qu’il y a à l’intérieur et selon les envies des consommateurs ce sera peut-être plus sucré ou salé. ce sera classé par catégorie : boulangerie, restaurant… Il suffira juste de choisir le panier surprise que l’on souhaite.”

“Ce sera des offres flash, à prix réduits. Le but c’est d’en faire profiter tout le monde. Tout le monde va faire un geste pour la planète, va pouvoir profiter de petits prix et pour le commerçant, au lieu de jeter, il va gagner de l’argent”.

Un projet qui profite à tout le monde, évite le gaspillage, mais pas seulement. “On va aussi demander aux clients de venir avec leurs propres récipients, petits sacs un peu écologiques, pour ne pas à chaque fois reprendre un plastique chez le commerçant”, précise Elina.

Les jeunes entrepreneurs ont déjà plusieurs commerces partenaires : “on prend le temps de voir chacun, de discuter avec eux. Comment faire le panier, ne pas faire n’importe quoi. On surveille ce qu’ils mettent dedans et aussi pour que ça plaise au client.”

Le site Internet sera lancé très prochainement. Une application devrait suivre…

Rédigé par

infos coronavirus