jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Easy science live : un professeur de Tahiti lance une chaîne YouTube pour ses élèves

Publié le

L'épidémie de covid-19 et le confinement ont forcé les enseignants à adapter leur enseignement. Comment faire passer des notions complexes à distance ? Elliot Canipelle, professeur de Physique Chimie a décidé de lancer une chaîne YouTube, Easy Science Live...

Publié le 03/09/2021 à 10:30 - Mise à jour le 03/09/2021 à 10:34
Lecture 2 minutes

L'épidémie de covid-19 et le confinement ont forcé les enseignants à adapter leur enseignement. Comment faire passer des notions complexes à distance ? Elliot Canipelle, professeur de Physique Chimie a décidé de lancer une chaîne YouTube, Easy Science Live...

Elliot enseigne la physique-chimie au lycée-collège La Mennais à Papeete. L’année dernière, la Polynésie est confinée pour la première fois. Les enseignants sont contraints de s’adapter pour mettre en place une continuité pédagogique, en distanciel. Elliot a alors l’idée de lancer une série de vidéos : “Dans ma matière j’enseigne des concepts qui sont difficiles à appréhender pour les élèves, surtout à distance. La vidéo permet de rendre ses concepts plus concrets en combinant l’animation, le texte et le son. Cela permet aussi aux élèves de revisionner à volonté les passages qu’ils ont du mal à comprendre.”

Pour rendre les concepts plus abordables, le professeur essaie au maximum de contextualiser : “En utilisant des situations (comme le sport par exemple) qui font partie de leur quotidien et qu’ils apprécient”.

Lancer une chaîne vidéo pour ses élèves, une belle initiative, mais qui implique de consacrer encore plus de temps à la préparation des cours. Elliot a dû apprendre à se servir de logiciels d’animation et de montage vidéo, à enregistrer sa voix… “cela me prend énormément de temps. (…) Il est nécessaire de prendre beaucoup de prises, de retirer le bruit sur les prises de son (je n’ai malheureusement pas de studio juste un petit micro). Enfin faire les montages et les rendus est un exercice particulièrement chronophage. Je ne fais malheureusement pas autant de vidéo que ce que je voudrais.”

Elliot doit aussi se heurter à d’autres difficultés : tous ses élèves n’ont pas accès de la même manière aux supports numériques. “Certains ont accès à un ordinateur mais doivent le partager avec toute leur fratrie, d’autres sont sur le téléphone, d’autres ont internet mais pas illimité… (…) On doit faire face à de nombreux problèmes techniques en plus des difficultés d’apprentissage habituelles.”

Enseigner en distanciel, cela implique aussi une certaine autonomie des élèves. “Les élèves qui arrivent à s’organiser et travailler régulièrement arrivent à des résultats satisfaisants. Mais clairement la situation n’est pas idéale, c’est beaucoup mieux de les voir en classe pour les aider. On fait de notre mieux et on s’adapte à la situation sanitaire car nous n’avons pas le choix.”

Ces dernières semaines, avec la mise en place d’un nouveau confinement, Elliot a décidé de relancer sa chaîne YouTube. Il prépare déjà une nouvelle vidéo : “Je pense sortir une vidéo la semaine prochaine pour mes classes de Terminale, pour leur apprendre à utiliser un logiciel d’analyse de vidéo pour analyser des trajectoires en mécanique.”

infos coronavirus