mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Douanes de Polynésie : plus de 4kg d’ice saisis en 4 ans, le directeur fait son bilan

Publié le

Richard Marie, directeur régional des douanes, quitte ses fonctions après 4 ans passés en Polynésie. L'heure est au bilan.

Publié le 29/07/2019 à 16:41 - Mise à jour le 30/07/2019 à 10:28
Lecture 2 minutes

Richard Marie, directeur régional des douanes, quitte ses fonctions après 4 ans passés en Polynésie. L'heure est au bilan.

De 2015 à 2018, 1,3 tonne de cocaïne ont été saisis, plus de 4 kg d’ice, plus de 170 kg de paka… Le tout pour une valeur estimée à près de 7 milliards de Fcfp. Et au cours des sept premiers mois de l’année 2019, la douane de Polynésie française a d’ores et déjà saisi plus d’1,1 kg d’ice.

« En 4 ans, nous avons vécus des saisies de cocaïne qui n’existaient pas auparavant et également une certaine augmentation des saisies de méthamphétamine, qui sont certainement liées peut-être à une augmentation de la demande, mais aussi je le pense très modestement, à une amélioration des techniques de travail, pour ce qui est de la douane, mais aussi certainement des autres services partenaires », déclare Richard Marie.

Des investissements en matériel

Les résultats des douanes ces dernières années sont le fruit d’investissements en matériel mais pas seulement : « On s’est rapprochés des autres douanes pour voir comment ça se passait dans le Pacifique notamment en Nouvelle-Zélande, en Australie, et on a investi sur du matériel de détection électronique, sur des nouveaux rayons X… »

Pour Richard Marie, le bilan de ces dernières années est plutôt positif. « Rien que la semaine dernière, on a quand même réalisé 6 contentieux, à la fois sur des passagers, à la fois sur d’autres vecteurs, sur de l’ice. Avec des envois à chaque fois de 20 grammes à 70 grammes (…) Le fait que le Pays ait décidé d’augmenter la franchise voyageur nous permet de dégager du temps agent pour faire des missions de lutte contre la fraude puisqu’on travaille maintenant à effectif constant. »

Lutte contre la trafic de stupéfiants, mais pas seulement

Outre les saisies de drogue, la douane a d’autres missions : « la lutte contre tous les grands trafics : la protection des animaux, de la faune et de la flore reprise à la convention de Washington, que l’on mène en étroite collaboration avec le Pays, la lutte contre les contre-façons, ça c’est la protection du consommateur, trafic d’armes, trafic de cigarettes, exportations non déclaré de devises… Ce sont les missions classiques avec la mise à disposition auprès du territoire pour la mission fiscale puisqu’on représente 38% des recettes globales du territoire. »

En 4 ans, la douane en Polynésie a notamment réalisé une vingtaine de contentieux « Convention de Washington » portant sur une liste à la Prévert des espèces menacées : tortues marines, anguilles, hippocampes, serpents, caïman, ivoire et os de baleine ; 120 contentieux contrefaçons portant sur plus de 20 000 articles mais aussi 100 contentieux perles conduisant à la saisie de plusieurs centaines de milliers de perles et keishis.

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.