dimanche 13 juin 2021
A VOIR

|

Dix élèves de la MFR de Papara apprennent la culture du café à Rurutu

Publié le

Pour compléter leur apprentissage sur la culture du café en Polynésie, dix élèves en CAP agricole à la Maison familiale rurale (MFR) de Papara ont fait le déplacement jusqu'à Rurutu. Ils ont bénéficié de trois semaines de pratique en pleine nature auprès des agriculteurs du meilleur café de Polynésie.

Publié le 12/05/2021 à 17:34 - Mise à jour le 12/05/2021 à 17:34
Lecture 2 minutes

Pour compléter leur apprentissage sur la culture du café en Polynésie, dix élèves en CAP agricole à la Maison familiale rurale (MFR) de Papara ont fait le déplacement jusqu'à Rurutu. Ils ont bénéficié de trois semaines de pratique en pleine nature auprès des agriculteurs du meilleur café de Polynésie.

Après la théorie, la pratique. Pour compléter leur année d’apprentissage de la culture de café en salle de classe, dix élèves en CAP agricole à la Maison familiale rurale (MFR) de Papara se sont rendus sur le terrain. Et pas n’importe où, à Rurutu, île des Australes qui a acquis ses lettres de noblesse en matière de production de café.  

« On n’a pas eu la chance à Tahiti de voir une grosse récolte de café, explique Cédric Teicher, le directeur de la MFR de Papara. Les exploitations de café ont été un peu abandonnées sur Tahiti, donc on n’a pas pu voir ça. Et aujourd’hui, les jeunes ont pu participer à la récolte sur de bons pieds avec plein de café dessus. Ils ont pu voir comment on récolte, la difficulté aussi de ces cultures. »

« On voulait venir apprendre de quelle manière ils développent leur café ici et comment ils le cultivent, parce qu’on aimerait bien relancer cette culture-là, qui est en forte baisse depuis 1960, explique Théo Martins-Deniel, élève en 2e année de CAP agricole. De 200 tonnes on est passé à 4 tonnes en presque 60 ans. C’est quelque chose qui s’est perdu et c’est quand même quelque chose qui vient du fenua, donc c’est intéressant pour les jeunes de les remotiver pour relancer cette culture. »

Les élèves ont eu une semaine de cours dans les salles de la MFR de Rurutu, puis ont passé deux semaines dans les familles de producteurs de café.

« Ce sont des familles de l’île qui sont d’accord pour accueillir ces enfants de Papara pour pouvoir leur faire découvrir leur quotidien et surtout l’agriculture. Parce que n’oublions pas qu’ils sont en CAP agricole et qu’ils sont en dernière année », indique Rauani Riveta, directrice de la Maison familiale rurale d’éducation et d’orientation (MFREO) de Rurutu.

Au mois de juin, ces 10 élèves passeront leur diplôme de CAP au lycée agricole de Opunohu, à Moorea.

infos coronavirus